Accueil

  • Nos anciens se régalent lors du Goûter des Aînés !

    Ce mercredi 14 novembre après-midi, il était difficile de passer à côté de la Salle des Fêtes sans entendre la joie de nos séniors pour ce nouveau Goûter des Ainés !

    "La Municipalité a toujours à coeur de gâter ses anciens avec ces animations festives qui sont toujours l’occasion de se retrouver et de partager un moment convivial !" déclara le Premier Magistrat, Fabien THIÉMÉ, aux côtés de la Première Adjointe, Marie-Thérèse HOUREZ et du Conseil municipal.

    Après la présentation de l’actualité de la ville, la Municipalité a servi les tables en boissons et en tartes ! L’occasion d’échanger quelques mots et quelques rires avant d’aller danser !


  • Le Centre Social des Floralies se plonge dans son histoire !

    En septembre dernier, le Centre social des Floralies a soufflé ses 50 années d’existence en organisant une grande journée d’animations pour enfants et adultes.

    Et pour tous ceux qui n’ont pas pu être présents à cette manifestation, le centre social a décidé de les convier, ce mardi 13 novembre, à une nouvelle projection de la rétrospective du quartier.

    De la construction du quartier dans les années 60 aux différents projets urbains, la construction du centre social et sa rénovation récente... Le travail de recherche et d’archives a été plus qu’apprécié par l’assistance et a permis de revivre pour un temps les premiers pas du Centre Social des Floralies !

    Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ, a tenu à saluer cette initiative et rappeler à quel point les centres sociaux sont des leviers importants de la politique familiale et sociale, et de l’animation dans les quartiers concernés.


  • Enherbement du cimetière : une solution alternative au désherbage

    Depuis le 1er janvier 2017, les collectivités locales n’ont plus le droit d’employer des produits phytosanitaires pour l’entretien de la plupart des espaces publics. Si les cimetières sont pour l’instant exempts de cette interdiction, ils n’en demeurent pas moins des espaces à repenser pour les mêmes raisons de santé et d’environnement.
    Petite précision : à Marly, les services espaces verts et cadre de vie n’ont pas attendu cette échéance pour passer au zéro pesticides puisqu’ils n’utilisent plus de produits toxiques depuis plus de 4 ans dans toute la ville !
    Les cimetières requièrent un entretien régulier, synonyme de dignité et de respect des défunts. Ce sont des espaces très minéraux et propices aux mauvaises herbes. Choisir de ne plus utiliser de produits phytosanitaires nécessite de bien réfléchir en amont aux solutions alternatives proposées. Que ce soit pour les allées ou les inter-tombes, les plantes couvre-sol et l’enherbement restent les solutions les plus économiques et durables.
    Après des tests concluants sur une parcelle témoin et l’ilot central de l’avenue Albert Schweitzer, la Municipalité a décidé cette année d’enherber le nouveau cimetière.
    Côté technique, l’enherbement va être géré en deux phases : la première semence dans le nouveau cimetière a eu lieu en octobre afin que son développement soit optimal dès le printemps prochain. La seconde semence dans l’ancien cimetière est programmé pour l’automne 2019.
    Les caractéristiques du gazon est à croissance lente avec une très bonne résistance à la sécheresse et au piétinement. Par ailleurs, avec ce procédé, les allées du cimetière sont plus accessibles aux personnes à mobilité réduite notamment. Auparavant, elles étaient recouvertes de graviers en épaisseur et il était difficile de marcher » expliquent Betty et Sylvain du Service Espaces Verts de la Ville. Avec cette nouvelle technique, la pelouse ne sera tondue que 4 à 6 fois par an selon les conditions climatiques.
    Enfin le projet s’intègre dans le développement durable et l’embellissement du cadre de vie que prônent la Municipalité depuis 2008.


  • La Cérémonie du 11 novembre donne la parole aux enfants

    Ce dimanche 11 novembre, la Municipalité a dignement commémoré l’Armistice de la 1ère guerre mondiale. À cette occasion, les enfants des écoles Marie Curie, Louise Michel, Nelson Mandela et Hurez St Nicolas ont participé activement aux différentes cérémonies.

    Démarrant au pas de l’harmonie, le cortège s’est dirigé vers le Cimetière de Marly pour un premier dépôt de gerbe par Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ au pied de la stèle des anciens combattants 14/18 accompagné par la lecture de "l’ordre du jour" du Maréchal Foch par un élève.

    Au Monument aux Morts, les écoliers ont lu tour à tour le message de l’Union Française des associations de combattants et de victimes de guerre.

    Le Premier Magistrat, aux côtés des enfants et devant une foule attentive, a rappelé cette triste page de l’histoire : "La guerre 14/18 fut le premier conflit total de l’Histoire, qui fit 20 millions de morts parmi les combattants, dans le monde, et 18,6 millions de victimes : blessés, mutilés, invalides... Pour ne pas oublier, la Ville de Marly a tenu à associer les enfants de ses écoles, mais aussi l’ensemble de son tissu associatif, aux cérémonies commémoratives de ce 11 novembre 2018."

    La sonnerie aux morts, jouée par l’Harmonie, dirigée par M. Thierry HUVELLE, joua une dernière fois devant la plaque commémorative, rue des fusillés.

    De retour sur la place Gabriel Péri, avant un instant de recueillement, le Conseiller en charge des relations avec les associations patriotiques, Serge LEKADIR, lut le message du Président de la République ainsi que la liste des noms des militaires morts pour la France en 2018.

    Pour clôturer la cérémonie, Louis ZAJAC, Président des ACPG-CATM de Marly remit la médaille de porte-drapeau pour ses 30 ans de service à M. André DANHIEZ, fier et ému de recevoir cette distinction, puis la Compagnie Pascale MEURISSE présenta une saynète, en hommage aux "poilus", au travers de trois poèmes : "J’ai rendez-vous avec la mort" d’Allan SEEGER, "Le dormeur du Val", d’Arthur RIMBAUD, et "Tout n’est peut-être pas perdu" de René ARCOS.

    Avant de partager le verre de l’amitié à la Salle des Fêtes, l’Adjointe aux Fêtes et Cérémonies, Virginie MELKI-TETTINI, a annoncé les résultats aux divers concours et quiz organisés dans le cadre du centenaire de l’Armistice de la Première Guerre.

    Retrouvez ICI l’intégralité du discours de M. le Maire...


  • "A Marly, assistantes maternelles et enfants font le show"

    M. le Maire et la Municipalité se félicitent de ce très bel article parus sur le site LES PROS DE LA PETITE ENFANCE. Un bel hommage au travail des "nounous" de Marly et du RAM de la Ville. Rendez-vous samedi pour la Fête des Assistantes Maternelles, sur le thème des contes !

    "Chaque année à Marly, dans le Nord, les assistantes maternelles qui fréquentent le RAM et les enfants qu’elles accueillent réalisent un spectacle au mois de novembre. L’occasion pour tous de se découvrir et partager des moments forts. Parti d’une simple représentation de marionnettes, ce projet a grandi et est devenu un événement incontournable au sein de la ville. Sandrine de Meyere et Jean-Pierre Caridroit, animatrice et accueillant au relais, nous en disent plus.

    Le relais assistants maternels (RAM) de Marly, près de Valenciennes, est « itinérant » : il propose une permanence dans trois quartiers de la ville. Sa responsable Sandrine de Meyere, éducatrice de jeunes enfants (EJE) de formation, anime des RAM depuis une vingtaine d’années. Dès son arrivée en 2011, elle propose aux professionnelles de créer un spectacle de marionnettes, comme elle l’avait déjà fait au sein d’une autre structure. Peu de temps après Jean-Pierre Caridroit, animateur Bafa, rejoint l’équipe des accueillants et apporte avec lui plein de nouvelles idées pour faire monter ensemble adultes et enfants sur scène. « C’est de ma faute si on ne fait plus de marionnettes, s’amuse Jean-Pierre. Venant de l’animation, je voulais faire quelque chose de plus vivant et de différent sur le rêve, l’imaginaire. Ça a fait un peu peur aux assistantes maternelles au début, mais elles se sont finalement laissées embarquer dans l’aventure. »

    Un spectacle fait maison par les pros

    Le projet devient dès lors récurrent : chaque année le spectacle est organisé un samedi après-midi à la salle des fêtes de Marly, à l’occasion de la fête nationale des assistantes maternelles le 19 novembre. Ce sont les professionnelles avec les accueillants du relais qui le préparent dès le mois de février, sur un temps dédié le mercredi matin. Choix des musiques, décors, costumes, répartition des rôles, mise en scène : tout est soumis à une réflexion d’équipe.

    La préparation du spectacle est l’occasion pour les assistantes maternelles de mettre en avant leurs différents savoirs-faires. L’une, experte en couture, fabrique les costumes, une autre se passionne pour la création des décors. Pour Sandrine, ce partage de compétences est très intéressant. « D’ailleurs, certaines assistantes maternelles moins manuelles ou plus réservées se découvrent des talents ! » observe-t-elle. « En les laissant montant elles-mêmes le spectacle, un vrai esprit de solidarité s’installe, ajoute Jean-Pierre. Parfois elles se voient même le week-end pour avancer dessus. » Et tous ceux qui souhaitent mettre la main à la patte sont les bienvenus : les maris des assistantes maternelles ou leurs enfants plus grands.

    Les petits, eux, sont « préparés » au spectacle sous forme de jeux au RAM - musiques, déguisements… Quelques temps avant la représentation, ils découvrent la scène avec les adultes pour prendre leurs marques. Et le jour J, ils sont invités à jouer et danser spontanément aux côtés des professionnelles. Tous les enfants du relais sont les bienvenus, y compris ceux qui sont accueillis sur le temps périscolaire. « Le spectacle crée surtout une attente chez les grands car ils en gardent toujours un bon souvenir », constate Sandrine.

    Mettre en lumière la relation assistantes maternelles-enfants

    A chaque année sa thématique. Le premier grand spectacle portait sur l’imaginaire, débutant par le réveil des petits dans un nouveau monde. Puis il y a eu Noël, les pays du monde autour de la rythmique, le cinéma. Ou encore « Ma nounou, mon histoire » à propos de la vie au relais, de la séparation entre l’assistante maternelle et l’enfant à l’entrée à l’école… Une autre année, le thème choisi était celui du cirque. « On parlait par exemple sur un fond musical de l’assistante maternelle magicienne, l’assistante maternelle équilibriste… » raconte Sandrine. « Le spectacle a pour but de se retrouver sur scène avec les enfants et montrer toute la pédagogie du métier d’assistante maternelle, ce qu’on propose aux enfants au relai », ajoute Jean-Pierre.

    Le spectacle se constitue de quatre ou cinq tableaux réunissant les adultes et les enfants, dont l’un est dédié aux bébés. « Avec eux on essaie toujours de faire naître de la magie, précise Sandrine, que ce soit avec des couleurs douces, des musiques paisibles, des plumes ». Et entre chaque tableau, des temps de transition où seules les assistantes maternelles interviennent pour mettre en lumière leur métier. Particularité cette année : elles vont profiter de ces intermèdes pour faire des petits sketches sur ce qu’elles ont vécu lors des journées de formation sur la bien-traitance qu’elles ont suivi avec Arnaud Deroo. Depuis cinq ans le thérapeute et psychanalyste intervient régulièrement au RAM de Marly, où il propose notamment aux assistantes maternelles un groupe de parole tous les deux mois.

    Un enthousiasme contagieux et grandissant

    Si au départ c’était surtout Sandrine et Jean-Pierre qui portaient le projet, aujourd’hui les assistantes maternelles du RAM s’en sont véritablement emparé. C’est parfois même un atout qu’elles mettent en avant lors des entretiens avec de nouveaux parents employeurs. En tout cas le spectacle fait chaque année de nouvelles adeptes. « L’émotion et la solidarité que l’on ressent sur scène nous donnent envie de venir au relais, nous disent d’autres assistantes maternelles » relate Sandrine. « C’est vrai qu’on voit toujours des larmes pendant le spectacle, raconte Jean-Pierre. Les échanges entre les assistantes maternelles, les enfants, mais aussi leurs parents renvoient beaucoup de chaleur, d’émotions, de bonheur. Ils se découvrent dans un autre contexte. » Après la représentation, un grand goûter est traditionnellement organisé.
    Mais le projet a une portée plus large encore. Collègues, famille, amis, … « Il leur donne à voir une autre image de l’assistante maternelle, non plus la professionnelle qui reste chez elle avec les petits qu’elle accueille ».

    Aujourd’hui, ce sont environ 300 personnes qui viennent assister aux représentations. Un succès qui porte aussi ses fruits côté budget : le RAM a pu obtenir des financements pour d’autres projets, tels que des séances de ciné-débat ou des formations en interne. « Nous avons développé cette idée pour les assistantes maternelles et les enfants, souligne Sandrine. Mais elle a apporté beaucoup plus que ce que nous attendions ! Le bonheur c’est vraiment contagieux. »
    Tout le monde en piste, l’édition 2018 du spectacle aura lieu ce week-end ! Sur le thème enchanteur des contes…"

    Article rédigé par : Armelle Bérard Bergery

    PUBLIÉ LE 14 NOVEMBRE 2018


  • Toujours autant de succès pour la Bourse aux Jouets !

    La Salle Schumann a eu du mal à contenir la foule incroyable d’acheteurs ce dimanche 11 novembre, lors de la Bourse aux Jouets organisée par l’Association Groupe de la Renouée !

    Ce rendez-vous, incontournable à un mois de Noël, est devenu indispensable aux parents et grand-parents qui trouvent sans difficulté la perle rare à mettre en-dessous du sapin !

    "Certains stands ont tout vendu en à peine une heure, et sont déjà repartis ! Nous sommes vraiment heureux de rencontrer un tel succès chaque année !", nous raconte la vice-présidente de l’association.

    Monsieur le Maire, Fabien THIEME, accompagné par les conseillers Francis BROUET et Emmanuelle BOUGUERRA, a été impressionné par la bonne humeur qui régnait sur cette bourse, et ils n’ont pas manqué, eux aussi, d’y faire leurs emplettes !


  • Une seconde fleur récompense la politique environnementale de la ville

    M. le Maire, Fabien THIEME, tient tout particulièrement à féliciter et remercier de leur investissement les équipes emmenées par M. Jean-Pierre VAN HEDDEGEM, Directeur des Services Techniques, et Mme Betty DROISY, responsable du service Espaces Verts, et par M. Jérôme LEMAN, adjoint au Cadre de vie.

    - Article La Voix du Nord du 13/11/2018

    C’est la continuité de la progression qui est mise en valeur avec la seconde fleur. Sur 3808 communes des Hauts-de-France, 328 sont labellisées et 113 ont deux fleurs.

    Après huit ans d’efforts des services techniques, en collaboration avec le tissu associatif, les écoles et les conseils citoyens, la ville a obtenu, en 2016, la première fleur du label « Villes et villages fleuris ». Cette distinction est confortée cette année par l’attribution d’une seconde fleur. Cette reconnaissance ne se base pas uniquement sur le fleurissement, mais récompense la politique globale de la ville en matière environnementale, cadre de vie et valorisation du patrimoine.

    GESTION DIFFÉRENCIÉE
    Depuis 2008, l’accent est mis sur la rationalisation des entretiens, le respect de la biodiversité, la réduction des massifs peu qualitatifs en faveur de réalisations pérennes, le choix du zéro produit phytosanitaire, la gestion des déchets, les économies d’énergie et d’eau.
    La dynamique impulsée par cette gestion différenciée s’applique aussi dans l’aménagement urbain : éclairage public, fibre optique, logement, panneaux publicitaires, pistes cyclables, voiries. Elle se reflète dans l’investissement de la collectivité en outils innovants, comme les véhicules électriques.
    - S. L. (CLP)


  • 14-18, la fiancée du "poilu" : ovation sans fin pour les deux représentations, et plus de 1000 personnes réunies (...)

    Jeudi 8 novembre, pour sa dernière représentation dans le Valenciennois, la salle Dumont a accueilli la troupe de "La fiancée du poilu", une émouvante comédie musicale sur l’histoire de nos poilus et de la 1ère guerre mondiale, mise en scène par Vincent HANDREY et produit par Sébastien RICARD.

    C’est grâce à l’impulsion du Secours Populaire Français que le spectacle a pu voir le jour, appuyé par Fabien THIEME, Maire de Marly pour marquer la célébration du 100ème anniversaire de l’Armistice de 1918.

    Deux représentations ont eu lieu le même jour : la première, pour tous les CM2 de Marly, mais aussi du Valenciennois, à titre gratuit, "car ce n’est pas la culture qui coûte, mais l’absence de culture. J’avais à coeur que nos enfants soient ici à s’instruire, plutôt qu’un fusil à la main comme lors de cette guerre." rappelle le Premier Magistrat, aux côtés d’élus du Conseil municipal et de M. Fabien BOSCHETTI du Secours Populaire Français.

    La deuxième séance, ouverte à tous, a eu lieu en fin d’après-midi, et c’est une salle toute aussi comble qui a pu découvrir ce magnifique spectacle. À cette occasion, M. le Maire a chaleureusement remercié M. Jean-louis CALLENS, Secrétaire Général du Secours Populaire Français d’avoir permis à plus d’un millier de personnes de profiter de cette belle leçon d’histoire.

    Nous suivons l’histoire d’une famille, dont les hommes, contraints de partir à la guerre, se battent, survivent et meurent dans les tranchées, pensant à leurs femmes, qui elles, clament leur indépendance et leur liberté, surtout celle d’aimer.

    Des décors ingénieux, des chansons poignantes et un scénario sans filtre, ont offert à ce spectacle une nouvelle réussite !


  • 4 à 2 pour le VAFC lors du derby face à Lens !

    M. le Maire de Marly, Fabien THIEME, se réjouit de ce résultat inattendu, après l’hommage rendu à Bruno Zaremba, l’ancien joueur de l’USVA.
    "Que d’émotions, de moments de bonheur pour terminer en beauté !"
    Le Premier magistrat s’est en outre dit "très heureux de retrouver, au soir de la rencontre, deux figures historiques de l’USVA : Serge Masnaghetti et Daniel Leclercq dit Le Druide !" (photo)
    La rencontre a réuni 20 000 personnes au stade du Hainaut. Quelle ambiance !


  • Disparition de Daniel RUST : l’hommage de M. le Maire de Marly

    C’est avec une profonde émotion que j’ai appris ce vendredi après-midi la disparition de M. Daniel RUST, à l’âge de 74 ans.

    Daniel RUST était un grand visionnaire.

    Il occupa une place importante dans l’aménagement du territoire, avec Jean-Louis BORLOO, Alain BOCQUET, au sein notamment du Groupe Hainaut Immobilier dont il participa à la création et au développement.

    Daniel Rust occupa également la présidence de l’USVA de 1994 à 1995, au cours d’une période difficile pour le club, où ses qualités humaines furent précieuses.

    Daniel Rust était très impliqué dans la vie valenciennoise et l’annonce de sa disparition, aujourd’hui, à l’heure où nous enterrons une autre grande figure, Bruno ZAREMBA, est un véritable choc.

    En ces douloureuses circonstances, je tenais à adresser à sa famille et à ses proches mes plus sincères condoléances.

    Fabien THIEME
    Maire de Marly
    Vice-président de Valenciennes Métropole


  • C’est le jour J pour « La Fiancée du poilu » !

    Rendez-vous ce soir, jeudi 8 novembre 2018, à 18h30, à la salle DUMONT, pour la dernière représentation de« La Fiancée du poilu », une comédie musicale de Vincent HANDREY !

    Ouverture de la billetterie à 17h30. Tarif unique : 5€ au profit du Secours Populaire Français.

    Venez nombreux  !


  • ASCOVAL : Poursuivons la mobilisation !

    Une déclaration de M. le Maire de Marly

    En déplacement en ce moment dans les Hauts-de-France, le Président de la République avait annoncé sa possible venue au sein de cette unité de production compétitive qu’est ASCOVAL Saint-Saulve.

    Il sera à 30 km d’ici et a décidé, pour quelque raison que ce soit, de ne pas se rendre dans cette nouvelle « ville feumière » qu’est Saint-Saulve !

    Or, tout le monde reconnait la fiabilité et l’avenir de l’aciérie, à commencer par le cabinet d’expertise indépendant Roland Berger.

    Avec les emplois induits, ce sont 1000 salariés qui sont ainsi concernés !

    Et la fermeture d’ASCOVAL Saint-Saulve marquerait l’abandon pur et simple de la sidérurgie française au profit des pays de l’Est, de l’Allemagne, de l’Asie, de l’Amérique du sud ou de l’Afrique.

    Depuis hier, nous savons que le tribunal de Strasbourg a reporté au 12 décembre l’examen du dossier ASCOVAL. Mettons ce temps à profit pour poursuivre et élargir la mobilisation et le rassemblement. Pour gagner, pas une minute à perdre !
    Ayons confiance ! Exprimons largement nos colères et nos espoirs !

    Fabien THIEME

    Maire de Marly

    Vice-président de Valenciennes Métropole


  • ASCOVAL : intervention de M. le Maire, Fabien Thiémé lors de la Commission Développement économique de Valenciennes (...)

    Lundi 5 novembre, lors de la commission Développement économique de Valenciennes Métropole, M. le Maire, Fabien Thiémé, est intervenu sur le dossier ASCOVAL.

    Le 31 octobre dernier, la rencontre à Bercy avec M. Bruno Le Maire a marqué une avancée favorable dans le dossier ASCOVAL.
    Suite à l’audit réalisé à sa demande par le cabinet Roland Berger, le Ministre de l’Economie et des Finances a en effet jugé « solide » le projet de reprise par le groupe franco-belge Altifort. L’offre est estimée « viable », moyennant la mobilisation de 150 à 200 millions d’euros de financements publics et privés.

    Altifort serait disposé à porter son investissement en fonds propres à 20 à 30 millions d’euros, contre 10 millions jusqu’à présent. De son côté, l’État mettrait jusqu’à un euro d’argent public par euro d’argent privé investi, afin de soutenir le projet.
    Représentées par une délégation d’élus locaux dont le président du Conseil régional des Hauts-de-France, les collectivités locales, quant à elles, se sont dites prêtes à mettre la main à la poche pour 22 millions : 12 millions des Hauts-de-France et 10 millions de Valenciennes Métropole.

    Si nous pouvons évidemment nous réjouir de ces dernières données, la prudence reste de mise : l’Etat, qui a décidé de prendre toute sa part dans ce dossier, s’est en effet donné jusqu’à début décembre pour finaliser l’opération de reprise.
    En attendant, je tenais à renouveler toutes mes félicitations pour le digne combat mené pendant tous ces mois par l’ensemble des salariés d’ASCOVAL ; et à saluer l’action unie et déterminée des salariés et de leurs représentants syndicaux, ainsi que celle des élus du territoire, dans leur diversité.

    Bravo, également, pour l’esprit de responsabilité qui a guidé le choix des salariés de reprendre le travail après les journées d’action et de mobilisation à ce qu’il convient désormais d’appeler le « rond-point d’ASCOVAL », et ce afin de donner toutes ses chances au projet de reprise d’Altifort.
    Il n’y a plus à le démontrer : ASCOVAL est un outil performant dans le monde entier. C’est un atout pour l’ensemble de la sidérurgie française, pour laquelle nous nous battons.

    Ceci pour rappeler que c’est avec la même unité et la même énergie que nous devrons, à l’avenir, mener tous les combats en faveur de l’emploi et du développement économique de notre territoire.
    Parce qu’il n’y a que les combats qu’on ne mène pas qu’on ne gagne pas !


  • Marly : et de deux fleurs au concours des Villes et Villages fleuris !

    Le jury régional de fleurissement des Hauts-de-France s’est réuni les 25 et 26 octobre derniers, afin de procéder aux délibérations de l’édition 2018 pour la labellisation des Villes et Villages fleuris.

    Suite au passage du jury en juillet dernier, le label « 2ème fleur » a été attribué à Marly.
    Ce label vient récompenser le travail mené depuis 2008 par le service Espaces verts de la Ville de Marly, en matière de fleurissement et d’amélioration du cadre de vie.

    Le service Espaces Verts s’est en effet engagé dans une démarche d’embellissement et de développement durable de la Ville qui s’est accélérée ces dernières années avec le passage au « zéro phyto », la mise en place de la gestion différenciée de ces espaces verts, la création de parterres fleuris, entre autres aménagements.

    A ce titre, M. le Maire, Fabien THIEME, tient tout particulièrement à féliciter et remercier de leur investissement les équipes emmenées par M. Jean-Pierre VAN HEDDEGEM, Directeur des Services Techniques, et Mme Betty DROISY, responsable du service Espaces Verts, et par M. Jérôme LEMAN, adjoint au Cadre de vie.


  • Marly : « La Fiancée du poilu » baisse le rideau ce jeudi


  • Création et dégustation de chocolats pour Passeport Loisirs !

    La deuxième semaine de vacances a été riche en activités à thème pour les enfants de Passeport Loisirs !

    Chaque jour, ils se sont préparés à fêter Halloween avec de multiples animations, monstrueusement amusantes : la Ludothèque leur avait notamment fait une sélection de jeux de société effrayante où ils ont résisté à l’invasion des zombies, déjoué les nombreux pièges de la momie, ou encore échappé aux terribles vampires !

    Mais surtout, qui dit Halloween dit friandises ! Grâce au Chocolatier Christophe TAHIER, nos charmants monstres ont appris la rigueur de la confection de chocolats d’Halloween, réalisée avec beaucoup de minutie et dégustés tous ensemble !


  • Terrifiante après-midi aux Ork’Idées !

    Vendredi 2 novembre, il en fallait du courage pour oser venir à la Salle du Caillou, devenue un repère de monstres !

    Vous avez eu peur ? Il s’agit en réalité des enfants des Ork’Idées qui avaient revêtu leurs plus beaux déguisements, leurs terrifiants maquillages, et qui avaient décoré la salle d’une main de maître !

    Dès le début d’après-midi, nos petits monstres ont commencé la confection de leurs costumes, comme par exemple leurs masques de créamousse et la création de leurs personnages avec une multitude d’accessoires effrayants !

    Même les plus grands ont participé au défilé de monstres avec de superbes maquillages, si bien réalisés que les parents invités ne les reconnaissaient pas !


  • Le Club Ados s’initie à la musique !

    Lundi 29 octobre, parents et enfants du Club Ados étaient conviés à une après-midi festive à la Maison des Associations !

    Grâce à Marine RINGUET, esthéticienne, les filles ont pu se faire une beauté pendant que les garçons préparaient des crêpes pour leurs invités !

    Pas besoin de playlist car l’animation principale de l’après-midi était l’initiation à la batterie par Suzanna CICOLLELA, percussionniste et membre de l’Harmonie de Marly !

    Même si les débuts des jeunes derrière la grosse caisse étaient cacophoniques, ils ont tout de même réussi à maîtriser quelques tempos simples de quoi adoucir un peu les tympans !


  • Jeunes et séniors des Floralies ensemble pour une après-midi jeux !

    Lundi 29 octobre 2018, les jeunes du LALP antenne Floralies, qui avaient fait quelques travaux lors de leur dernier chantier, étaient revenus aux Pétunias pour partager un moment convivial avec les aînés.

    Grâce aux jeux de société comme le 1000 bornes ou les 7 familles revus au gout du jour, mais aussi aux jeux en bois, l’après-midi récréative fût le symbole d’une très belle passerelle entre les deux générations.

    Biensûr, pas question de zapper l’heure du goûter ! Et c’est autour d’une bonne tarte normande que les joueurs ont clôturé cette belle après-midi, qui en annonce d’autres !


  • Passeport Loisirs profite des vacances pour se défouler en sport

    Les vacances vous servent à vous reposer ? Eh bien pour les enfants de Passeport Loisirs, elles servent à se défouler et s’amuser à découvrir un maximum de disciplines sportives !

    Karaté, rugby, tennis, les enfants sont allés à la rencontre des associations de Marly pour une initiation aux petits soins avec les entraineurs et leurs animateurs !

    Et la cerise sur le gâteau ? Vendredi 26 octobre 2018, ils sont allés à la découverte de Jump XL avec les autres ACM : trampolines, dodgeball et sauts dans la mousse, tout pour s’amuser sans se blesser !

    Vous pensez qu’ils ont été à court d’énergie ? C’est bien les sous-estimer car ils se sont dépensés autant la deuxième semaine des vacances !


  • Belles prestations de nos danseuses au Concours National de Mulhouse

    Léa et Camille, élèves de notre école municipale de danse, participaient ce samedi 27 octobre 2018 au Concours National de Mulhouse.

    Léa, inscrite en Classique et en Jazz et Camille, inscrite en Contemporain, ont toutes deux décroché le 2ème prix dans leur catégorie respective, pour la plus grande fierté de leur professeure Florence DELHAIE.

    L’école municipale de danse de Marly compte une centaine de danseurs et pratique, selon les âges et les niveaux, les lundi, jeudi et vendredi à la Salle de danse de la salle de sports Schumann.


  • Disparition de Bruno ZAREMBA, l’hommage de M. le Maire de Marly


  • Chocolats contre fruits de saison : la Ville de Marly remercie les aînés du Club Guy Ville

    A la veille des vacances de Toussaint, les aînés du Club du 3ème âge Guy Ville s’étaient retroussé les manches afin de mettre en sachets les fruits de saison - pommes et poires - qui devaient être distribués aux quelque 1400 enfants des écoles maternelles et élémentaires de Marly.

    Une partie de ces fruits avait d’ailleurs été remise lors de l’opération Bouch’ton école ; nos élus s’étant rendus dans les écoles maternelles pour offrir aux tout-petits la part leur revenant.

    Le 2 novembre dernier, Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ, accompagné des adjoints Didier CAYEZ, Finances, Bernard EVRARD, Travaux et Urbanisme, et Jules CAILLARD, Enseignement et Restauration Scolaire, leur a rendu visite à la Maison de quartier, pour leur renouveler les remerciements de la Municipalité et offrir à chacune et chacun une boîte de chocolat destinée à les récompenser de leurs efforts.


  • Disparition de M. René Pigé : l’hommage de M. le Maire de Marly

    C’est avec une profonde tristesse et beaucoup d’émotion que j’ai appris la disparition, hier, dimanche, de M. René Pigé. Je connaissais René depuis 1968. Issu du milieu du BTP, où il avait travaillé dur pendant de nombreuses années, il était une figure de la vie municipale de Saint-Amand-les-Eaux et de l’Amandinois.

    Entré au Conseil municipal en 1983, en tant qu’élu d’opposition, il occupait depuis 1995, aux côtés de M. Alain Bocquet, les fonctions d’adjoint aux travaux et, tout récemment, à l’urbanisme. Au cours de ces deux décennies, il a ainsi contribué à la métamorphose de la Cité thermale, sa ville, à laquelle il était particulièrement attaché.

    Son ton, sa personnalité unique et attachante, en faisaient un ardant défenseur des dossiers portés par la Ville de Saint-Amand-les-Eaux, en matière de travaux, urbanisme et développement du territoire, bien sûr, mais au-delà : car René était également un grand humaniste, attaché aux valeurs de justice sociale et de fraternité.

    Il fut ainsi de tous les combats pour l’emploi, la cause des familles et la paix et l’amitié entre les peuples.

    Infatigable militant pour sa famille politique, comme pour toutes les causes qu’il défendait, il contribua avec ses camarades à l’aménagement du siège du Parti à Saint-Amand-les-Eaux. Et prit une large part dans la victoire d’Alain Bocquet aux élections municipales de 1995, face à une autre grande figure : M. Georges Donnez.

    Homme convivial, chaleureux et très humain, René savait également être festif. Je me souviens ainsi de Brunémont, de l’allée des Hêtres et des sept stands de la cellule de Saint-Amand du Parti Communiste Français : un record ! Sans oublier les fêtes annuelles au sein du Château de la Princesse à Raismes !

    Depuis plusieurs années, René se battait contre la maladie. Ces derniers mois, son état de santé s’était d’ailleurs sérieusement altéré, mais pas son intérêt pour ses dossiers qu’il continuait à suivre attentivement.

    Sa disparition est aujourd’hui source d’une grande tristesse pour beaucoup d’entre nous.

    En ces douloureux moments, je tenais donc à adresser à son épouse Yvette, ses enfants et petits-enfants, mais aussi à l’ensemble du Conseil municipal de Saint-Amand, mes condoléances les plus attristées.

    Fabien THIEME

    Maire de Marly

    Vice-président de Valenciennes Métropole


  • Marly, Solidarité financière avec les salariés d’Ascoval !

    « Organisons nous dès à présent après cette première étape et cette première victoire, pour l’avenir d’Ascoval, symbole national de la sidérurgie Française. Versons et faisons verser pour nos enfants de Vallourec, la Ville de Marly est avec les Ascoval et pour les Ascoval ! Les salariés en lutte et les représentants syndicaux vous disent merci ! Le combat continue !
    Une urne est à votre disposition dans le hall de la Mairie pour déposer vos chèques et argent liquide. A tous, MERCI !
     »

    - Fabien THIÉMÉ, Maire de Marly, et la Municipalité -


  • "14-18 La fiancée du Poilu" Une comédie musicale à ne pas manquer !

    Proposé par le Secours Populaire Français et la Ville de Marly, venez nombreux découvrir le spectacle "14-18 La Fiancée du Poilu", la comédie musicale de Vincent Handrey mise en scène par Sébastien Ricard, le Jeudi 8 novembre 2018, à 18h30 à la salle Dumont (stade Denayer). Tout public, tarif unique de 5€, billetterie sur place.
    Ce spectacle s’inscrit dans la quinzaine du 25 octobre au 11 novembre organisée par la Ville de Marly pour la commémoration du centenaire de la grande Guerre.
    Retrouvez ICI le programme détaillé.
    A noter également la conférence "La vie des femmes pendant la guerre", par Liliane Home de l’Association des Conjoints Survivants, le lundi 26 novembre 2018 à 18h à la salle du Conseil Municipal (salle des mariages).
    Un programme à ne pas manquer !


  • Dossier ASCOVAL : déclaration de Monsieur Fabien THIÉMÉ, Maire de Marly

    Déclaration de Monsieur Fabien THIÉMÉ
    Maire de Marly
    Vice-président de Valenciennes Métropole

    Ce matin, mercredi 31 octobre 2018, Monsieur le Maire, accompagné des adjoints et conseillers de la Ville de Marly, a remis, devant l’usine d’ASCOVAL, un chèque de 500 euros, en provenance des indemnités des élus, aux salariés d’ASCOVAL pour soutenir leur combat.

    A eu lieu ce matin également une nouvelle rencontre au Ministère de l’Économie et des Finances à Bercy.

    Celle-ci permet d’avancer positivement sur le dossier de reprise d’Ascoval via une reprise par Altifort à Saint Saulve dans le Nord. En effet, je pense que l’on ne peut que se féliciter et saluer l’action unie et déterminée des salariés et de leurs représentants syndicaux, des élus politiques dans leur diversité qui permettent ainsi dans l’unité la plus large, le rassemblement autour d’une proposition de reprise de cette unité sidérurgique par Altiflort. Oui le projet est viable !

    Oui c’est une issue qui nous permettrait de contribuer au maintien de la sidérurgie française avec la place qu’elle peut, de nouveau, occuper demain nationalement, en Europe et dans le monde !

    Il n’y a plus lieu à démontrer qu’Ascoval est un outil performant dans le monde entier. C’est un atout. Je veux saluer enfin la lutte qui a permis d’avancer et de franchir une nouvelle étape dans ce combat déterminé, grâce au tous ensemble.

    Maintenant il va falloir affiner le dossier.

    Aussi en ce jour une grande étape est franchie. Bravo et avec et pour les enfants d’Ascoval !

    J’ai confiance pour l’avenir !!!

    Marly, le 31 octobre 2018


  • Déchets du cimetière – Toussaint 2018 (épisode 2)

    Installées depuis une semaine, les bennes destinées à accueillir les déchets verts du cimetière sont déjà souillées par des déchets plastiques (malgré que les bennes destinées aux autres déchets soient juste à côté). En effet, des fleurs artificielles, pots et emballages plastiques ont été jetés avec les premiers déchets verts correctement déposés, rendant les efforts des usagers écoresponsables vains. Les déchets verts de ces bennes ne pourront donc pas être acceptés comme tels en centre de traitement et n’iront de ce fait pas au compostage.

    Le retrait de certaines poubelles ont fait l’objet de contestations par l’abandon des déchets à même le sol. Pour information, des poubelles se trouvent sur le chemin de la sortie dans l’ancien cimetière et les bennes sont à moins de 40 mètres de l’entrée du nouveau cimetière. Un tri manuel a été réalisé pour tenter de sauver les bennes déchets verts. Les dépôts ont été ramassés et des poubelles supplémentaires ont été repositionnées.

    Le cimetière va s’adapter petit à petit tout au long de cette période de la Toussaint en fonction des constats. Des tests sur la communication et les lieux d’implantation seront réalisés en vue du projet global de la gestion des déchets du cimetière. La suite au prochain épisode.


  • Initiation au hockey avec Marly Sport Vacances !

    Nouvelle journée de vacances, nouveau sport à découvrir !

    Les éducateurs de Marly Sport Vacances ont initié les enfants ce lundi 29 octobre aux joies du hockey sur gazon à la salle Aragon !

    Avant de s’emparer des crosses et des balles, leçon de sécurité oblige : on ne lève pas la crosse plus haut que le genoux et pas de mouvements amples sous peine de blesser ses coéquipiers !

    Les premières minutes avec la balle furent un peu difficile : pas toujours facile de la faire aller en ligne droite ! Mais comme toujours, les enfants nous étonnent avec leur rapide adaptation, et au bout d’une heure de pratique, ils étaient fin prêts pour un match !


  • Moment convivial à la Boule de Bois !

    Samedi 27 octobre, la Boule de Bois a ouvert son repère pour profiter d’une belle après-midi entre amis !

    Boissons chaudes, jeux de cartes ou de dés, échanges conviviaux, il n’en faut pas plus aux membres de l’association pour passer un bon moment !

    Monsieur le Maire, Fabien THIEME, les élus Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Virginie MELKI-TETTINI, Francis BROUET et Emmanuelle BOUGUERRA, avaient également été conviés à ce moment de repos qu’ils ont particulièrement apprécié !


  • Plus de 200 coureurs à la course VTT et cyclo-cross UFOLEP !

    Le dimanche 28 octobre, malgré le vent froid, la course VTT et cyclo-cross organisés par l’USVM n’a pas désempli d’inscrits !

    Au travers de 4 épreuves : les poussins, pupilles et benjamins - minimes, cadets - seniors - seniors et féminines, se sont affrontés sur un nouveau parcours dans la zone des Dix Muids.

    Chacun a fait preuve d’une immense volonté et de courage tout au long de la course, puisque la force du vent ce jour là avait créé un réel handicap pour les participants.

    Ils pouvaient tout de même compter sur leurs fidèles supporters, l’équipe encadrante de l’USVM plus dynamique que jamais, et le Premier Magistrat, Fabien THIÉMÉ, accompagné des élus Virginie MELKI-TETTINI, Francis BROUET et Emmanuelle BOUGUERRA, venu les encourager !

    La remise des prix s’est ensuite faite à la salle Dumont, bien au chaud, où le Conseil municipal a remis fièrement coupes, bouquets de fleurs et sachets de collations à nos sportifs, venus de toute la région !


  • ASCOVAL : appel aux dons !

    Mesdames, Messieurs, chers amis de toute la Ville de Marly,

    Pas une minute à perdre pour apporter sa solidarité !

    Ne tardez pas !

    Dès ce mercredi à 10 heures, une caravane de voitures apportera les chèques de solidarité aux grévistes d’ASCOVAL. L’urne est ouverte dans le hall de la Mairie de Marly.
    Venez déposez vos dons avant 10 heures !

    Merci de votre solidarité.

    Fabien THIÉMÉ
    Maire de Marly
    Vice-président de Valenciennes Métropole


  • La Pétanque de Marly se réunit pour un repas convivial !

    Ce dimanche 28 octobre, le Club de Pétanque de Marly a organisé son repas annuel sur le thème des jeux du casino !

    Tables de flambeur, paire d’as et machines à sous, la Salle des Fêtes avait tout d’un casino royal pour ce repas !

    Potage du paysan, filet de sole, trou normand, rôti de porc, gratin et profiteroles, ils ne se sont rien refusés et on pouvait dire que l’esprit de fêtes était déjà là !

    Monsieur le Maire, Fabien THIEME, la Première Adjointe Marie-Thérèse HOUREZ, les adjoints Bernard EVRARD, Virginie MELKI-TETTINI et le conseiller délégué Francis BROUET sont d’ailleurs passés les saluer avant le repas "heureux de voir que nos associations s’épanouissent en-dehors de leurs activités habituelles !".


  • "Marly ma petite planète" a organisé son assemblée générale !

    Samedi 28 octobre, l’Association "Marly ma petite planète" est sortie pour un temps du Jardin des Coquelicots pour se réunir à la Maison des Associations pour leur assemblée générale, entourée de Monsieur le Maire, Fabien THIEME, de l’adjointe Virginie MELKI-TETTINI et du conseiller délégué Francis BROUET.

    Les 32 membres ont alors évoqué les activités de 2018, très certainement renouvelées en 2019 : le Marché de Noël, l’avance de l’éco resto, la Semaine de l’Environnement, les animations avec les centres de loisirs de la Ville, la Fête de la Mare, la participation au forum des associations et le tout récent pressage de pommes !

    Cependant, il faudra se concentrer sur les ruches, dont les pertes de cette année ont été fatales chez tous les apiculteurs. Mais aussi viser une plus grande valorisation du verger au vu des excellentes récoltes et bien sûr, toujours choyer les galinettes, symboles de l’association.

    Devant tant de motivation et d’implication, le Premier Magistrat a tenu à "remercier et saluer votre engagement éco-citoyen. La ville de Marly se tient à vos côtés pour cette nouvelle année qui approche et qui annonce encore de belles pages à écrire !"


  • Avec les ASCOVAL !

    Lors d’un nouveau rassemblement ce mardi 30 octobre à 10 heures place d’Armes à Valenciennes, Monsieur le Maire de Marly, Fabien THIÉMÉ en manifestation en compagnie de Marie-Thérèse HOUREZ, Première Adjointe, de Francis BROUET, conseiller délégué, de quelques élus du Valenciennois dont Norbert JESSUS, Maire de Trith-St-Léger, la ville feumière et au nom de l’intersyndicale, Nassim BARDI.
    Demain, sur le site d’ASCOVAL, les élus de Marly remettront un chèque de 500 euros de leurs indemnités personnelles en solidarité avec les grévistes.

    PAS UNE MINUTE À PERDRE POUR RASSEMBLER ET CRÉER LES CONDITIONS DU SUCCÈS AVANT LA VENUE DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE !


  • Le Club Ados s’initie au cheerleading !

    Vendredi 26 octobre, le Club Ados s’est entrainé avec de vrais pros au cheerleading, qui ne consiste pas qu’à agiter des pompoms, mais à réaliser de magnifiques portés et acrobaties !

    Grâce aux Coyotes de Valenciennes, nos ados ont appris les rudiments de ce sport, qui requiert force, souplesse et une grande attention envers ses coéquipiers !
    Après un bon échauffement, ils se sont entraînés à un porté, c’est à dire qu’ils ont soulevé dans les airs une de leur camarade, un peu déstabilisée au début mais qui a vite "pigé le truc", avant de la redescendre dans un enchaînement bien précis, afin que personne ne se fasse mal.

    Les garçons comme les filles ont vraiment apprécié cet échange sportif, et ils pourront retrouver leurs initiatrices aux nombreux matchs de Valenciennes, ou encore au Go Fight !


  • Exposition et quizz sur la 1ère Guerre mondiale dans le cadre du Centenaire de la Guerre 14-18 !

    Dans le hall de l’Hôtel de Ville, depuis ce vendredi 26 octobre (et jusqu’au 7 novembre), vous avez dû remarquer des panneaux retraçant l’histoire de la 1ère Guerre mondiale. Non ? Venez vite en Mairie alors pour la découvrir !

    Une dizaine de panneaux vous apprendrons ou affuterons vos connaissances sur les actions qui menèrent à cette grande guerre : le conflit des Balkans, poudrière de cette histoire, la bataille de Verdun, la guerre à l’Est ou encore le mode de vie de nos soldats, avec la guerre de mouvement et l’enfer des tranchées.

    Rédigée pour tous, l’exposition s’adresse autant aux petits qu’aux grands ! Et après l’avoir découverte, testez vos connaissances avec un quizz, disponible à côté de l’urne, et tentez de remporter des cadeaux ! Tirage au sort le dimanche 11 novembre !


  • Repos pour le LALP Centre !

    Ce vendredi 26 octobre, après une semaine riche en sorties et en aventures, les jeunes du LALP de l’antenne Centre se sont offerts une petite pause à la Maison des Associations.

    Au programme, on apprend le tri sélectif et la composition des déchets pour mieux les recycler avec Valenciennes Métropole, et on joue aux jeux vidéo comme FIFA sur PS4 et des jeux en folie sur la Switch, grâce aux super animateurs qui n’hésitent pas à prêter leurs "jouets".

    Les plus gourmands et patients se sont attelés à la cuisine pour y faire des crêpes ! De quoi s’offrir un goûter bien mérité, et reprendre des forces pour la deuxième semaine de vacances !


  • ASCOVAL : Communiqué de Monsieur Fabien THIÉMÉ - Maire de Marly - Vice-président de Valenciennes Métropole

    Tous ensemble,
    dans une large diversité,
    exprimons
    notre colère, nos espoirs et notre solidarité financière !

    Madame, Mademoiselle, Monsieur,

    Les salariés d’ASCOVAL sont engagés dans un combat digne, courageux et exemplaire depuis plusieurs années pour le maintien de leur outil de travail à Saint-Saulve : usine ultra-moderne au monde.

    Au quotidien, depuis quelques semaines, Ils occupent, jour et nuit, l’entrée du site et sont engagés à travers une grève illimitée qui nécessite un puissant soutien financier sans oublier la solidarité matérielle et agissante.

    Dès à présent, apportez vos dons dans une urne située dans le Hall de la Mairie de Marly.

    Les chèques doivent être libellés à l’ordre du : CE d’ASCOVAL.

    Il y va de l’avenir de nos enfants.
    De notre Valenciennois.
    De notre Nord.

    Merci de votre solidarité.

    Tous ensemble, dans une large diversité, exprimons notre colère, nos espoirs et notre solidarité financière !

    Marly, le lundi 29 octobre 2018


  • Conseil Municipal du 25 octobre 2018


  • Le Coin des Délices : les petits nouveaux commerçants de Marly !

    En passant par l’avenue Henri Barbusse, au niveau du rond-point de la voie rapide, vous avez sûrement remarqué la nouvelle enseigne : le Coin des Délices !

    Mais y êtes-vous déjà rentré ? Installé depuis septembre, notre nouveau primeur possède de magnifiques fruits et légumes de saison, récoltés dans la région mais aussi une gamme de produits locaux pour régaler vos convives !

    Derniers installés de la zone économique, Coralie et Damien Noisette vous recevront avec le sourire et la bonne humeur, et même avec de nombreux conseils !


  • Livraison à domicile chaleureuse pour nos seniors

    Samedi 13 octobre, nos aînés qui n’avaient pas pu assister au Banquet des Aînés, ont reçu la visite des élus du Conseil municipal, des administrateurs et personnel du CCAS et des bénévoles afin de recevoir leur colis-repas de la Ville !

    Emmanuelle BOUGUERRA, Audrey LIONNE, Yannick DEHOVE et Christian CHATELAIN, reviennent en quelques mots sur cette expérience.

    "C’est toujours un moment exceptionnel de rencontrer les seniors. Ils sont toujours extrêmement chaleureux avec nous, certains veulent même payer leur colis ! Ils n’en reviennent pas que la Ville leur offre ce présent." racontent-ils.

    "Être seul à un âge avancé est parfois extrêmement difficile. De nous voir arriver tout sourire, de prendre le temps de discuter, de sympathiser, ça leur fait chaud au coeur et c’est une des missions les plus agréables en tant qu’élu, nous l’attendons avec impatience chaque année."

    Les 500 repas ont donc été distribués dans la joie et la bonne humeur. Des colis "aussi généreux que la Municipalité" d’après les habitants.


  • Le LALP part pour un nouveau chantier humanitaire !

    À l’initiative de l’Association « Les Amis du LALP » en partenariat avec la Ville de Marly, 12 jeunes, accompagnés par leurs animateurs, MM. LECLAINCHE et GOUDIRA, sont partis le vendredi 19 octobre direction Ouled Jerrar, à proximité de Tiznit au Maroc pour deux semaines, non pas de vacances mais pour travailler sur un chantier humanitaire, après une longue préparation de projet de près de 3 ans !

    Nos jeunes n’ont rien lâché et ont monté sérieusement leur dossier. Cette ténacité leur a permis aujourd’hui de partir aux côtés de leurs animateurs pour rénover les aménagements extérieurs d’un espace socio-éducatif et surtout, de découvrir la culture marocaine aux travers des échanges avec les autres adolescents sur place !

    Une aventure qui a été saluée dès leur départ en bus par la première adjointe, Marie-Thérèse HOUREZ, l’adjointe Laurence MOREL et les conseillères Thérèse ZAOUI et Emmanuelle BOUGUERRA, qui représentaient pour l’occasion Monsieur le Maire, Fabien THIEME.


  • On fête l’automne au Club du 3ème Âge Guy Ville !

    Ce mardi 23 octobre, un délicat fumet sortait des cuisines de la Maison de quartier de la Briquette ! Et pour cause, nouvelle saison, nouveau repas pour les joyeux membres du Club du 3ème Âge !

    Monsieur le Maire, Fabien THIEME, accompagné des élus Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Hanna SANNELI, Francis BROUET et Emmanuelle BOUGUERRA, a pris le temps de venir saluer nos aînés comme d’habitude, mais, cette fois-ci, ils ont également pris le temps dans leur agenda de partager le repas !

    C’est donc en portant un toast à nos anciens que le Premier Magistrat et son équipe municipale sont restés pour déguster le repas du jour : une paëlla aux fruits de mer gigantesque pour nos 22 convives !


  • Ça roule à la Ludothèque !

    Ce mardi 23 octobre, les jeunes du LALP antenne Floralies ont foncé tout schuss avec les animateurs de la Ludothèque pour apprendre à rouler en trottinette électrique et en Hoverboard !

    Après l’approche technique des appareils, un parcours digne de la prévention routière a été mis en place par la Ludothèque pour se préparer pour de la prochaine sortie en ville !

    "Cette activité est d’ailleurs un prolongement de la sensibilisation de juin dernier" rappellent les animateurs. "Après la formation d’aujourd’hui, il y aura également un apprentissage auprès de la Police municipale, histoire que les enfants soient totalement responsables et au fait des dangers de la route."

    Les 22 jeunes n’ont en tout cas pas oublié de s’amuser au "volant" de leurs nouveaux moyens de transport "plus rapide qu’on ne l’aurait cru !"


  • Découverte du "Battle Archery" avec Marly Sport Vacances !

    Marly Sport Vacances adore faire découvrir de nouveaux sports aux enfants et ce mardi 23 octobre ils ont pu se prendre pour Robin des Bois avec le "Battle Archery " !

    Le Battle Archery, appelé aussi Archery Tag, est un concept de jeu original qui se pratique en équipe. Le but de jeu est simplissime : éliminer tous les joueurs de l’équipe adverse en les touchant avec une flèche.
    Celle-ci est munie d’un embout en caoutchouc et la puissance des arcs est très limitée afin qu’aucune douleur ne vienne perturber le cours de la journée. Pour le fun, la partie se déroule sur un terrain équipé d’obstacles gonflables ce qui permet de réaliser de belles cabrioles ou de se cacher des ennemis !

    Inutile de préciser que les enfants ont adoré ce jeu ainsi que le parcours réalisé par leurs animateurs !


  • Multi-activités pour les enfants des Ork’Idées !

    En ce beau 23 octobre ensoleillé qui ouvre les vacances, les animateurs des Ork’Idées avaient concocté des activités à la carte pour les enfants !

    Ateliers de cohésion où l’agilité, la réflexion et surtout le travail d’équipe étaient les éléments clefs pour réussir, football en extérieur pour les plus téméraires avec les températures d’automne, confection de bracelets pour offrir à son/sa meilleur(e) ami(e), de quoi faire travailler ses petits doigts avec une multitude de nouages différents, et enfin "Mardi tout est permis", reprise de la célèbre émission de TV avec du mime, des blind-tests et des devinettes.

    Chaque enfant a su trouver sa place dans l’atelier de son choix et surtout apprendre à connaître ses nouveaux compagnons de jeux pour ces vacances de Toussaint !


  • InterCaves vous accueille avec son choix incroyable de vins, bières et spiritueux !

    Installée depuis 2 ans dans la nouvelle zone économique de la Ville, face au Collège Alphonse Terroir, au rond-point de la Poule, Intercaves est la caverne d’Ali Baba pour tout amateur de spiritueux.

    Bières blondes, brunes ou ambrées, vins et champagnes venus des côtes ensoleillées et whiskies aux âges matures, vous pourrez également y trouver des produits de la région, et autres paniers garnis.

    Si vous ne savez pas vers quelle bouteille vous diriger, faîtes confiance à Philippe Erot, propriétaire, et à ses connaissances encyclopédiques !


  • La Craquantine : artisan boulanger pâtissier

    Avec sa belle devanture rouge, vous en avez sûrement léché la vitrine en attendant au feu du carrefour de Romainville : ouverte depuis 2011, la boulangerie "La Craquantine" sait comment faire plaisir à ses clients, tant avec les yeux qu’avec le goût !

    Benoît et Aurélie GARIN, les propriétaires - respectivement boulanger pour monsieur et vendeuse pour madame - voient défiler beaucoup de gourmands de Marly dans leur établissement.

    Ils mettent un point d’honneur à travailler avec des produits du terroir et de saison, et proposent une grande variété de pains et de pâtisseries.

    La récente création, par la Ville, de places de "parking minute" en face de l’enseigne leur a apporté une bouffée d’oxygène : "Ça nous a vraiment changé la vie, mais surtout pour les clients, ils n’ont plus peur de gêner la circulation et du coup, nous avons plus le temps pour préparer et planifier les commandes, mais aussi pour papoter un peu !"


  • Soutien unanime à ASCOVAL lors du Conseil municipal du jeudi 25 octobre

    Hier, jeudi 25 octobre 2018, le Conseil municipal s’est retrouvé autour d’une motion de soutien aux salariés d’ASCOVAL. Après un rappel des faits par M. le Maire, Fabien THIEME, M. Olivier BURGNIES, représentant l’intersyndicale d’ASCOVAL, a pris la parole pour souligner l’importance que revêt l’entreprise aux yeux de ses salariés. "C’est plus qu’un travail ; nous sommes une famille" . Cette famille a décidé de se battre, et elle pourra compter sur le soutien sans faille de la Ville de Marly.

    Motion de la Majorité municipale

    Ne touchez pas à la sidérurgie française !

    Tous derrière ASCOVAL !

    Non à la disparition de l’aciérie de Saint-Saulve !

    ENSEMBLE, sauvons « les enfants de VALLOUREC » !

    La sidérurgie, comme tous ces savoir-faire qui ont fait la renommée de notre Région et contribué au redressement du pays après-guerre, puis à son rayonnement à travers les décennies, est un pan important de notre histoire industrielle.

    Aujourd’hui, cette histoire et, surtout, l’avenir de la sidérurgie française sont menacés de disparition, avec celle d’ASCOVAL, l’aciérie de Saint-Saulve.

    Ce mercredi 24 octobre, le tribunal de Strasbourg devait se prononcer sur le devenir de l’entreprise, selon la position du groupe VALLOUREC :

    -  Si VALLOUREC acceptait de soutenir le projet de reprise du groupe belge ALTIFORT, le site de Saint-Saulve serait sauvé ;

    -  Dans le cas contraire, le tribunal n’aurait plus qu’à programmer la liquidation judiciaire d’ASCOVAL, avec les conséquences dramatiques que l’on connaît : fermeture du site de Saint-Saulve et, par effet « mécanique », de la tuberie et de « Phoenix », soit la disparition de 480 emplois directs.

    Sans oublier l’impact sur les entreprises sous-traitantes : en tout, plus d’un millier d’emplois menacés !

    A la veille de cette audience, VALLOUREC a opposé une fin de non-recevoir à la proposition de reprise d’ALTIFORT.

    Ce lundi 22 octobre, en effet, le groupe fondateur et ancien propriétaire de l’aciérie de Saint-Saulve, toujours actionnaire du site à 40 %, est sorti de son silence pour dire qu’il ne mettrait pas davantage la main au portefeuille, refusant d’apporter les 51 millions d’euros nécessaires au développement de l’usine et à la création d’un « train à fil », un procédé de fabrication permettant la transformation de l’acier en fil à destination de l’industrie automobile, aéronautique et nucléaire !

    Oubliant qu’il avait lui-même bénéficié d’une manne de près de 500 millions d’euros de fonds publics, dont 250 millions d’euros de la part de l’Etat en 2016, par l’intermédiaire de la Banque Publique d’Investissement (BPI), le groupe semble ainsi avoir scellé le destin de l’aciérie de Saint-Saulve.

    Le président de la République, qui annonçait en début d’année, lors d’une visite dans le Valenciennois, sur le site de Toyota Onnaing, « Madame le Maire de Saint-Saulve, vous pouvez désormais dormir sur vos deux oreilles », doit aujourd’hui rappeler le groupe VALLOUREC à ses responsabilités envers l’aciérie, ses salariés et leurs familles.

    Aujourd’hui, il s’avère que la décision de justice est finalement repoussée au 7 novembre prochain, à la veille de la venue du Président de la République dans notre Région. Ces deux semaines doivent permettre de finaliser le projet de reprise d’ALTIFORT, et aux parties intéressées de définir la portée de leur engagement.

    De notre côté, nous comptons bien mettre ces deux semaines à profit pour faire entendre la voix de la colère et de l’espoir. Et organiser, avec détermination, le rassemblement et le soutien aux salariés d’Ascoval et à leurs familles !
    Les élus locaux, unis dans leur diversité, ont ainsi fait connaître leur intention de rester aux côtés d’ASCOVAL jusqu’au terme de son combat !

    Ensemble, disons non à l’Europe

    des multinationales et des quotas !

    Non aux arbitrages économiques

    uniquement conditionnés par l’argent et le profit !

    Non à la disparition de la sidérurgie française au profit

    des pays de l’Est, de l’Allemagne, de l’Asie,

    de l’Amérique du sud ou de l’Afrique !

    RETROUVEZ EGALEMENT ICI L’INTERVENTION DE M. LE MAIRE SUR ASCOVAL


Fête Nationale des Assistantes Maternelles

Concert de Sainte Cécile

L’Équipe St Vincent de Marly propose un vestiaire pour tous !

L’amicale Laïque organise son marché de l’Avent !

Café Littéraire le 24 novembre 2018

Moments Musicaux Marlysiens

SIMOUV réalise une enquête sur vos déplacements du 6 novembre à mi-février 2019

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - NOVEMBRE 2018

Aide à la rénovation énergétique : la Région vous aide pour vos travaux !

Faire des travaux de rénovation énergétique dans son logement peut coûter cher. Pour rendre la facture moins salée et parce que le prix des travaux peut être un obstacle pour vous, la Région crée une nouvelle aide concrète et directe, pour vous : l’aide à la rénovation énergétique.

Pour connaître les conditions d’attribution de l’aide, télécharger le flyer "aide à la rénovation énergétique" ici :

Plus d’infos sur le site : http://www.hautsdefrance.fr/economi...

Inscrivez vos enfants aux mercredis récréatifs : il reste quelques places pour La Perdriole !


- Retrouvez ici les temps forts des mercredis récréatifs :
-La Perdriole
-Aux Or’k’Idées

Un petit coup de pouce pour nos amis à quatre pattes !

Avis aux locataires d’un logement HLM : le CNL 59 vous invite à voter !

Vacances de Noël en montagne : il reste quelques places disponibles !

Tri sélectif des déchets au cimetière

Le Marché de Noël se prépare !

Dans une ambiance festive, colorée et animée il se déroulera les 7, 8 et 9 décembre 2018.

Vous êtes commerçants, artisans, créateurs, associations loi 1901, producteurs et vous souhaitez participer au Marché de Noël 2018 à Marly, vous pouvez dès à présent effectuer une demande de candidature en indiquant les produits proposés (photos souhaitées)
- par courrier :
Mairie de Marly
Service Culturel
Place Gabriel péri
59770 MARLY
- par mail :
linda.salgueiro@marly.fr.

Fin des candidatures : 17 octobre 2018

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - SEPTEMBRE 2018

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - AOÛT 2018

Bourses communales

La Politique en direction de la Jeunesse est pour la Ville une priorité. Des allocations scolaires communales sont attribuées aux lycéens et aux étudiants poursuivant leurs études au-delà du baccalauréat, soit dans une grande école, soit en établissement universitaire (faculté, I.U.T…), soit en classe préparatoire à l’entrée aux grandes écoles, ou dans d’autres établissements que ceux énumérés ci-dessus, sur présentation d’un justificatif de domicile et d’un certificat de scolarité.
Critères d’attribution :
- que les études soient entreprises en vue de l’exercice d’une profession accaparant l’activité totale de l’étudiant, le cumul avec des ressources professionnelles étant interdit,
- que les études ouvrant droit à la bourse soient entreprises en France, à moins que leur déroulement n’exige un séjour à l’étranger.
Les demandes seront prises en compte entre 1er octobre et le 15 novembre 2018, délai de rigueur.
Faire parvenir au Service Education l’imprimé dûment complété et signé, accompagné :
- d’un certificat de scolarité (original),
- de la copie d’un justificatif de domicile
- d’un RIB (celui des parents si l’enfant est mineur, celui du demandeur s’il est majeur).
ATTENTION : les copies ne peuvent être faites en Mairie !
Renseignements : Service Éducation au 03 27 23 99 00.

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - JUILLET 2018

Ligue contre le Cancer - Appel à bénévoles

Le Comité du Nord de la Ligue contre le Cancer recherche des bénévoles afin d’accompagner l’action "Ma Ville se Ligue contre le cancer" et renforcer ses missions.

Vous avez du temps ? Des compétences particulières ? Ou tout simplement l’envie de soutenir les personnes malades ? Vous êtes les bienvenus ! Les bénévoles assurent, en équipe, des missions en accompagnement de personnes malades, dans des événements, en prévention...

N’hésitez pas à prendre contact avec le Comité pour plus d’informations ! Le Comité du Nord a besoin de vous et sera heureux de vous accueillir !

Rens. et informations au 03 20 06 06 05 ou cd59@ligue-cancer.net

Horaires de tonte

Suite à plusieurs interpellations de nos services sur le sujet, voici un petit rappel concernant les horaires de tonte.

En règle générale, l’utilisation des tondeuses à gazon est tolérée de 8 heures à 20 heures les jours ouvrables, de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 19 heures le samedi et de 10 heures à 12 heures le dimanche et les jours fériés.

A Marly, un arrêté fixe les horaires de tonte comme suit :

> les jours ouvrables, de 8h30 à 20h ;

> les dimanches et jours fériés, de 10h à 13h.
Des dérogations sont tolérées lorsque l’utilisation est faite au-delà de 100 mètres d’une habitation.

Retrouvez ici toutes les infos pratiques sur le sujet.