Accueil > Informations Utiles > Cette mystérieuse fuite d’eau qui plombe 12.000 habitants depuis deux (...)

Cette mystérieuse fuite d’eau qui plombe 12.000 habitants depuis deux jours

La Voix du Nord du 12/10/16

L’eau coule à nouveau dans les robinets des Marlysiens.

Par CATHERINE BOUTEILLE | Publié le 12/10/2016

« Moi je n’ai pas d’eau du tout depuis mardi matin. Ça n’a toujours pas été remis, explique Claude Jumel qui habite la rue Jean-Jaurès. Heureusement, j’ai des tonneaux avec de l’eau de pluie. On les fait chauffer pour se laver. » Pas de chance pour ce Marlysien. Il doit sans doute habiter en bout de réseau. Autrement dit, lorsque les agents d’Eau et Force ont rouvert les vannes ce mardi, vers 22 heures, la plupart des habitants ont à nouveau eu de l’eau ce mercredi à partir de 5 heures du matin. « Mais certains ont pu avoir des pressions d’eau très faibles, voire pas d’eau du tout pour ceux qui habitent en bout de réseau », explique Marielle Harbonnier au service communication.

Une trentaine de techniciens depuis mardi matin

Mardi, en fin de matinée, la société Eau et Force s’est rendu compte que « les réservoirs des châteaux d’eau étaient en train de se vider. Vu la perte d’eau, ça correspondait à une fuite d’environ 350 m3 par heure », poursuit la responsable de la communication. Les Marlysiens se sont donc retrouvés privés d’eau courante. Et tout particulièrement le quartier des Floralies « à cause de la configuration du réseau ».

Quant aux habitants de Famars et d’Aulnoy, ils ont dû composer avec des baisses de pression d’eau, surtout aux heures de pointes, entre 7 h et 9 heures du matin. Une trentaine d’agents ont ensuite été déployés sur le terrain afin de localiser la fuite. Des recherches qui se sont poursuivies durant la nuit de mardi à mercredi. Puis durant toute la journée d’hier... Les équipes ont passé au crible chacune des vannes de Marly, qui doit en compter plusieurs centaines, avec un appareil acoustique capable de grossir le bruit d’une fuite. « Mais les équipes suspectent une fuite qui ne remonterait pas vers la surface. Elle s’écoulerait dans des galeries souterraines. C’est donc plus compliqué pour la localiser », poursuit Marielle Harbonnier.

« les réservoirs des châteaux d’eau sont toujours vides »

Ce mercredi après-midi, une fuite a fini par être localisée au niveau de la rue Jean-Jaurès. Une fuite de 100 m3 d’eau par heure. Autrement dit, « il reste d’autres fuites à localiser », expliquait la directrice de la communication en fin de journée.

Une nouvelle nuit de recherches attendait les trente techniciens. D’autant que « les réservoirs sont toujours vides. On a juste assez d’eau pour alimenter les habitations. Et on s’apprête à présent à remonter toute la canalisation principale, rue de Romainville et rue de Saint-Saulve. Et ils vont couper par tronçon durant une ou deux heures pour voir si la pression remonte pour réussir à localiser la fuite.  » Avec toujours une priorité en tête, « maintenir la distribution de l’eau » en jouant sur l’interconnexion des réseaux.

Portfolio

VDN Eau

Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact