Accueil du site > Expression du Maire > Les vœux de M. le Maire de Marly aux Valenciennoises et Valenciennois

Les vœux de M. le Maire de Marly aux Valenciennoises et Valenciennois

A l’aube de cette année nouvelle, je tenais à adresser aux Valenciennoises et Valenciennois mes vœux de santé, bonheur et réussite en tous domaines. Malgré la hausse de certains indices à l’échelle régionale (+ 5,4 % des reprises d’emplois, soit plus de 85 600 demandeurs d’emploi dans les Hauts-de-France), l’arrondissement de Valenciennes demeure rudement touché par la crise.

Le taux de chômage y est encore l’un des plus élevés de la région (17 %) et frappe durement les moins de 25 ans. Pourtant, le Valenciennois dispose d’ouvriers, ingénieurs, cadres et techniciens hautement qualifiés et de puissantes industries dans les domaines du ferroviaire, de l’automobile ou bien encore de la chimie.

Faisons en sorte de faire se rencontrer les entreprises qui recrutent et ces jeunes qui veulent travailler. Soutenons aussi les PME-PMI, qui sont les premiers employeurs de France !

A l’échelle de l’arrondissement, toujours, les besoins en logement avoisinent les 12 000 demandes. Une hausse qui s’explique, entre autres, par la décohabitation : les divorces et séparations bien sûr, mais aussi le départ des enfants du domicile parental.

Dans ce registre, je tenais à rappeler les difficultés, notamment économiques, rencontrées par les familles monoparentales et les besoins spécifiques de nos seniors qui, l’âge venant, devraient pouvoir bénéficier de logements adaptés (maisons de plain-pied, appartements en rez-de-chaussée, etc.).

Par ailleurs, l’année qui s’achève n’a pas été exempte de drames, en France comme à l’étranger : en 2016, nous avons vécu dans notre chair les attentats de Nice, Magnanville et Saint-Etienne-du-Rouvray, les attaques terroristes de Bruxelles et, tout récemment encore, cet attentat au camion fou sur un marché de Noël de Berlin.

Pour autant, ce sont des vœux de paix que je voudrais former aujourd’hui ; de paix et de solidarité.

J’aimerais dès à présent que nous puissions nous rassembler dans la diversité afin de lutter contre la baisse du pouvoir d’achat et la mise à mal de nos retraites ; ou bien encore pour obtenir auprès de l’Europe, l’Etat, la Région et du Département toutes les aides dont nous, collectivités locales, aurons besoin pour répondre aux attentes légitimes de nos populations.

Les services publics sont un atout et nous devons les développer. Je pense à l’Education Nationale, bien sûr : pour notre jeunesse, travaillons à la mise en œuvre de l’école de la réussite pour tous, de la maternelle à l’université ! Mais aussi aux services de santé, aux pompiers, à la police nationale... Sans oublier les collectivités territoriales, donc, et l’ensemble des services de l’Etat.

J’aurai pour terminer une pensée pour les associations caritatives de notre territoire qui, cette année encore, ont œuvré auprès des personnes les plus fragilisées ; auprès de celles et ceux, tout particulièrement les enfants, qui sans elles n’auraient pas eu la chance de fêter Noël. Mais l’hiver est loin d’être terminé et ces associations restent mobilisées.

Puissions-nous l’être avec elles, en vertu de cette phrase de l’abbé Pierre : « La misère n’est pas une fatalité. Elle vient de notre incapacité à penser le partage » .

Belle et heureuse année 2017 à toutes et tous !

Fabien Thiémé

Maire de Marly

Vice-président de Valenciennes Métropole


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact