Accueil > Environnement > Lutte contre les inondations : M. le Maire intervient au Conseil de (...)

Lutte contre les inondations : M. le Maire intervient au Conseil de Valenciennes Métropole

Lors du dernier conseil communautaire, vendredi 29 septembre, M. le Maire, Fabien THIEME, est intervenu en sa qualité de vice-président de Valenciennes Métropole, en charge de la lutte contre les inondations. Il a ainsi présenté une délibération portant sur la déclaration d’intérêt communautaire des ouvrages créés dans le cadre de la lutte contre les inondations, de leur entretien et leur restauration.

Cette délibération, qui concerne les ouvrages hydrauliques réalisés entre 2010 et 2014, intéresse tout particulièrement les communes rurales, gravement touchées par des inondations en 2007. Les projets ainsi portés par les associations de remembrement sur Estreux, Maing, Sebourg et Rombies au lendemain de ces inondations ont permis des réalisations rapides, financées intégralement par Valenciennes Métropole, l’Agence de l’Eau et le Département, d’ouvrages adéquats.

Aujourd’hui, ces ouvrages composés de végétaux (des haies ou des fascines, sortes de filtres associant des pieux de saules et des fagots, implantées sur les bassins versants, pour ralentir et filtrer les écoulements lors des orages les plus intenses) demandent une surveillance régulière et un entretien important et minutieux.

Considérant l’importance d’assurer une continuité d’action entre l’hydraulique douce (en amont des bassins versants) et l’hydraulique structurante (portée par Valenciennes Métropole au plus près des habitations impactées), il a donc été proposé que Valenciennes Métropole intègre l’ensemble de ces ouvrages dans son dispositif de lutte contre le ruissellement.

Cette charge nouvelle est d’autant plus supportable pour l’agglomération, que l’Agence de l’Eau finance l’entretien des ouvrages à hauteur de 60 % du budget de fonctionnement.

M. le Maire s’est donc réjoui de cette prise en charge par Valenciennes Métropole de frais d’entretien qui auraient été trop lourds à gérer pour les communes rurales concernées et de l’investissement sans précédent de l’Agence de l’Eau sur ce dossier.

Portfolio


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact