Accueil > Expression du Maire > Situation d’ASCOVAL : Monsieur le Maire s’adresse au Premier (...)

Situation d’ASCOVAL : Monsieur le Maire s’adresse au Premier Ministre

Monsieur le Premier ministre,

Ce lundi 22 janvier 2018, M. le Président de la République était en visite officielle dans le Valenciennois, sur le site de Toyota Onnaing, porteur d’une excellente nouvelle : le lancement à l’horizon 2020 de la fabrication d’un nouveau véhicule de la marque, en plus de la Yaris. Soit un investissement de 300 millions d’euros de la part de Toyota, l’embauche de 700 CDI dont 300 immédiatement et, en perspective, la pérennisation de l’activité du site valenciennois.

Cette bonne nouvelle ne doit pas masquer une autre réalité : celle de la menace qui pèse aujourd’hui plus que jamais sur l’entreprise Ascoval de Saint-Saulve.
L’audience de la chambre commerciale du tribunal correctionnel de Strasbourg s’est tenue hier, mercredi 24 janvier, et ne semble pas tourner en faveur de la survie de l’entreprise actuellement placée en redressement judiciaire.

Lors de sa visite à Onnaing, deux jours plus tôt, le Président de la République avait pourtant certifié à Mme Le Maire de Saint-Saulve qu’elle allait pouvoir, je cite « dormir sur ses deux oreilles ». Et aujourd’hui, nous apprenons que la région Grand-Est, qui avait pourtant annoncé son soutien à l’offre de reprise, et l’Etat se désengageaient des discussions. Pire, l’Etat réclamerait même ses créances à l’entreprise !

Si elles se confirmaient, ces prises de positions marqueraient la fin de l’activité d’Ascoval et la destruction de 320 emplois directs. Nous ne pouvons nous y résoudre !

…/…

J’évoquerai également le dossier du Canal Seine Nord. Chacun sait l’importance de ce dossier novateur et ambitieux pour le développement économique et durable de notre Région. Cet investissement de 5 milliards d’euros, générateur de dizaines de milliers d’emplois, pourrait être subventionné à hauteur de 40 % par l’Europe et l’Etat s’était engagé, il y a quelques mois de cela, sur un financement à hauteur d’un milliard d’euros. Où en sommes-nous, aujourd’hui, de ces promesses ?

Espérant votre soutien sur ses dossiers cruciaux pour le développement économique de notre territoire et pour ses emplois,

Recevez, Monsieur le Premier ministre, l’expression de mes salutations distinguées.

Fabien THIÉMÉ

Maire de Marly
Vice-Président
De Valenciennes Métropole

Portfolio


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact