Accueil > Municipalité > Les habitants des Floralies assistent à leur réunion publique (...)

Les habitants des Floralies assistent à leur réunion publique !

Suite au vote du budget primitif 2018, la Municipalité a décidé d’organiser une série de réunions publiques, quartier par quartier, afin d’en présenter les grandes orientations.

Mardi 9 avril, les habitants des Floralies s’étaient donc rendus à la Salle du Caillou. Ils ont été accueillis par la Municipalité représentée par Monsieur le Maire, Fabien THIEME, ainsi qu’une large délégation d’élus du Conseil municipal, Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Bernard EVRARD, Virginie MELKI-TETTINI, Laurence MOREL, Jules CAILLARD, Charaf RIFAÏ, Elisabeth VAN-ACKER, Thérèse ZAOUI et Audrey LIONNE, et ont abordé ensemble les questions liées à l’aménagement du quartier.

Le Premier Magistrat annonça la reconduction de la subvention au Centre Social, élément phare des Floralies, qui permettra ainsi la continuité des activités chères aux coeurs des habitants.

Les récents travaux de réfection des trottoirs et voiries intervenus rues des Lis, des Tulipes et des Violettes, et qui se sont accompagnés de la création de places de parking et d’un réaménagement des espaces verts, ont été salués par l’assistance. Les habitants des rues qui n’ont pas encore été traitées ont interrogé la Municipalité sur un futur calendrier des travaux, lequel, a expliqué M. Bernard EVRARD, "s’étudie en concertation avec les concessionnaires (assainissement, eau, etc.) et ce, afin de ne pas rouvrir des rues qui viendraient d’être entièrement refaites".

D’autres riverains ont dénoncé les infractions malheureusement constatées dans leur quartier : vitesse excessive, "rodéo" de jeunes à moto, dépôts sauvages... Des problématiques gérées, le cas échéant, par la police municipale, très présente, ou les services techniques de la Ville.

"Il faut savoir ce que ces incivilités coûtent aux collectivités, a déploré M. le Maire. Exemple chiffré à l’appui : il y a quelques mois de cela, une campagne de collecte des dépôts sauvages menée par les services techniques de la Ville a permis le ramassage de 14 tonnes de déchets. Au prix du traitement de la tonne de déchets, ce sont ainsi plus de 1800€ qui ont été consacrés à résorber ce problème.

Le Premier magistrat a également salué l’excellent travail de terrain mené par la police municipale de Marly qui, en outre, collabore régulièrement avec la police nationale : "Ne perdons pas de vue qu’ils sont six agents, dont cinq policiers municipaux présents sur le terrain par équipes de deux, à chaque fois, pour une ville de 12000 habitants."

La sécurité et la propreté de la Ville étant l’affaire de tous, M. le Maire a invité chacune et chacun à faire remonter les constats d’infraction à la police municipale, afin qu’elle puisse intervenir encore plus efficacement.

Les résidents, très heureux de ces dernières informations, l’ont eux-mêmes proclamé : "La ville est belle !"

Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI

Portfolio

Documents joints



Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact