Accueil

  • Salon du Livre 2018 : un mélange de culture et de super héros !

    Les samedi 21 et dimanche 22 avril 2018 la culture était à l’honneur à Marly : Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ et son Conseil municipal, dont Laurence MOREL, élue à la culture, ont en effet inauguré la 9éme édition du Salon du Livre de Marly dont le partenaire principal est l’Association du Printemps Culturel.

    Rendez-vous incontournable des amoureux des mots, Marly a innové cette année avec un salon du livre en deux temps :
    - Le samedi était réservé aux professionnels du livre qui ont apprécié cette journée qui leur était entièrement consacrée. Une vingtaine d’auteurs et d’éditeurs tous confondus étaient présents à cette occasion pour dédicacer leurs ouvrages ou pour des moments d’échanges avec des lecteurs.

    A 16h, une animation menée par Antoine DE GANDT et l’Association Dire Lire sur la « littérature jeunesse : une passerelle entre les générations » a plongé les participants en enfance au travers des premiers « illustrés » comme la semaine de Suzette, et de nombreux personnages comme Bécassine, Martine, Tintin ou encore Babar.

    Cette journée a aussi vu la Remise des Prix pour les concours d’écriture, d’illustrations et de boîtes lancés avant le salon : des bons d’achats valables sur le salon ont ainsi été remis à la vingtaine de participants dont des classes et des clubs. Et comme le soleil était fort présent, altérant quelque peu la fréquentation habituelle, c’est dehors, à l’ombre, que s’est contée l’histoire de Pinocchio avec Stéphanie DUQUESNE FAES et son Kamishibaï, faisant de cet instant un moment fort agréable.

    - Le dimanche, le Salon du Livre s’articulait autour du troc de livres, un moment toujours attendu par les Marlysiens : à 10h les premiers curieux étaient déjà prêts à faire de bonnes affaires, incitant les organisateurs à ouvrir les portes une heure plus tôt ! La librairie « Au pied de la lettre » a fait le déplacement spécialement d’Arras pour l’occasion !

    Cette journée, plus ludique et familiale, sur le thème "Les héros de notre enfance", a proposé de nombreuses animations. Les enfants ont ainsi pu voir le célèbre méchant loup se transformer en héros à travers les contes de Nicole, jouer aux nombreux jeux proposés par Françoise et Aurélie de la Ludothèque ou encore laisser libre cours à leur imagination en créant des masques, des petites histoires décorées ou transformer des sucettes en super héros avec l’aide de Nadine et Isabelle.

    Les ateliers menés par Safran, Sebo de Teetras Magic ou Luc DEROUBAIX n’ont pas désemplis de l’après-midi proposant de fabriquer des cahiers cousus, des B.D, les aventures de Cahuète ou encore d’avoir le portrait de son doudou, le héros des petits.

    À 15h, la Compagnie Home Théâtre a embarqué le public à travers une lecture musicale de courts textes, récits de voyages, nouvelles et extraits de romans écrits par de grands auteurs-voyageurs.

    Et pour les enfants venus déguisés en super héros, un livre leur a été offert par la Municipalité. Et pour les autres qui n’étaient pas costumés, une fois passée dans une drôle de machine « Le giraphomathon », ils étaient transformés en super héros ! Même Monsieur le Maire a joué le jeu et c’est sous les traits de Zorro qu’il est apparu !

    Des héros que l’on a également rencontré lors du spectacle « Le mystérieux mystère des super héros » de 16h proposé par la Compagnie La Boussole où Monsieur le Méchant a affronté Tempête, la super héroïne, dotée de pouvoirs incroyables.

    Le Salon du Livre de Marly c’est aussi des rencontres en amont auprès des scolaires : 500 élèves de la maternelle au collège ont ainsi pu bénéficier d’auteurs dans leurs classes avec à chaque fois des livres offerts par la Ville.

    Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI


  • La SPA de Marly a ouvert ses portes !

    Dimanche 22 avril, dans le cadre de ses portes ouvertes, la SPA de Marly avait organisé une conférence sur le thème « Comment Améliorer le lien avec mon Chien » ainsi qu’un Concours de beauté canin, le tout sous un magnifique soleil !

    La trentaine de participants et le public, venu nombreux, ont bravé la chaleur et se sont regroupés sous les zones d’ombre avant de présenter fièrement leur compagnon à quatre pattes, heureux de parader aux côtés de leurs nouveaux maîtres, grâce à qui ils ont pu avoir un meilleur foyer et une seconde chance !

    Les portes ouvertes ont aussi fait leur lot d’heureux, car, comment résister à de grands yeux ronds qui vous regardent, alors que vous observiez le concours ?

    Si vous aussi vous cherchez un animal de compagnie, n’hésitez pas à passer par la SPA, il n’y a pas besoin d’attendre les portes ouvertes pour se faire un ami !


  • Les nouveaux citoyens majeurs reçoivent leur carte d’électeur !

    Vendredi 20 avril à la Maison des Associations, les jeunes Marlysiens majeurs se sont retrouvés aux côtés de Monsieur le Maire, Fabien THIEME, des adjoints et conseillers pour se voir remettre leur carte d’électeur ainsi que le livret du citoyen.

    "« Liberté, égalité, fraternité » : ces mots inscrits au fronton de nos mairies ne sont pas des termes vides de sens, mais des droits issus de la Révolution Française dont il ne faut pas sous-estimer la portée. Or, dans bien des pays, ces droits sont méconnus ou bafoués. Aussi devons-nous tous mesurer la chance qui est la nôtre, de posséder ce passeport vers la liberté d’expression qu’est la carte d’électeur. Alors tenez-vous bien informés. A l’ère des réseaux sociaux, qui véhiculent leur lot de connaissances erronées, sachez séparer le bon grain de l’ivraie, et ne retenir que le meilleur : ce qui fera de vous un Citoyen, avec un « C » majuscule. " souligna le Premier Magistrat avant de convier l’assistance au verre de l’amitié suivant la remise.

    En tout, ce sont 101 nouveaux électeurs qui ont fait leur entrée dans la vie de citoyen, un moment important qui les accompagnera jusqu’aux prochaines élections et leur permettra d’être enfin acteurs de la vie démocratique de leur pays !

    Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI


  • Petit déjeuner en famille à l’École Nelson Mandela !

    Vendredi 20 avril, l’équipe d’animation du groupe scolaire Nelson Mandela, avait convié les parents à prendre le petit déjeuner à l’école, permettant aux enfants de bien commencer la journée !

    Les adjoints Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Jules CAILLARD, et la conseillère Emmanuelle BOUGUERRA, étaient venus saluer les familles, déjà en train de se régaler de pancakes, de fruits frais, de chocolats et de tartines !

    Un moment agréable et chaleureux qui a permis aux petits de commencer la journée en douceur et avec le sourire !


  • Les élèves de Marly se retrouvent pour le parcours du coeur !

    Toute la semaine, du 16 au 20 avril, au stade Denayer et à la salle Aragon, les élèves des écoles primaires s’étaient réunis pour le parcours du coeur !

    Toujours dans le but d’une pratique sportive régulière pour une meilleure hygiène de vie, la section sportive du collège s’est proposée d’encadrer cette rencontre, sous un magnifique soleil !

    Course d’orientation, labyrinthe et parcours d’obstacles, les enfants ont tout donné malgré la chaleur et se sont amusé à remplir leur mission : être vif et en bonne santé !

    Monsieur le Maire, Fabien THIEME, accompagné du Conseil municipal venu en nombre, n’a pas manqué de saluer les jeunes sportifs, très heureux de cette visite, tout comme les parents et les enseignants.

    "C’est un tel plaisir de voir la jeunesse se dépenser et être si bien encadré. Le parcours du coeur a toujours été une épreuve incontournable à Marly, tant pour les adultes que pour les enfants, et aujourd’hui encore, grâce à tous les participants, le défi a une fois de plus été relevé  ! ".


  • Les auteurs du Salon du Livre rendent visite aux élèves de Marly !

    Toute la semaine du 16 au 20 avril, les auteurs, illustrateurs et éditeurs présents au Salon du Livre sont allés se présenter aux élèves de Marly !

    Avec Lucien et Aude, auteur et illustratrice chez "Touche d’encre", les petits ont observé la naissance sur papier des personnages Pacco et Otto, un toucan et un paresseux qui découvrent "l’envers" du décor de chacun.

    Pour les 8-12ans, Gilles DEBOUVERIE, auteur chez Nord Avril, a fait découvrir son univers et son mode d’écriture au travers de 4 livres : "La petite accusée", "Le chat de mamie Simone", "Qui veut les plumes de miss Perruche ?", et "Le mystère du chevalier à la brosse". Les enfants ont pu poser beaucoup de questions sur le métier d’écrivain avec, par exemple, Anne-Marie WISNIEWSKI et son roman "L’école des Treize Aurs", mêlant intrigue et humour pour le plus grand plaisir des enfants.

    Les livres des différents auteurs intervenus dans les écoles ont été offerts par la Ville aux écoliers. Ce sont plus 500 élèves de la maternelle au collège qui ont été sensibilisés par ces actions en amont du Salon du Livre.

    Cette rencontre n’a pas manqué de plaire aux enfants comme aux auteurs, heureux de se retrouver le weekend au Salon du Livre de Marly !


  • À Marly, la qualité de l’air sous étroite surveillance


  • La trêve hivernale est finie, pas le soutien d’EDF pour ses clients en difficulté

    Le siège EDF de Marly abrite le service solidarité de l’entreprise pour le Nord-Ouest. Les conseillers répondent aux appels des travailleurs sociaux, relais de personnes qui n’arrivent plus à payer leurs factures d’énergie.

    Patrick Gailliard, Jean-Yves Sybille et Maryline Danna, dans les locaux marlysiens d’EDF Solidarité

    C’est ici, à Marly, dans les bureaux de la route de Saint-Saulve, qu’arrivent les appels de sept départements (bon, avec aussi Marcq-en-Barœul, Rouen et Le Havre). Ces sept départements (1) forment la grande région Nord-Ouest d’EDF. "Les appels sont ceux des travailleurs sociaux", nous apprend Jean-Yves Sybille, responsable régional Solidarité. Notre travail, c’est d’assurer une aide au paiement des factures, d’accompagner le client pour qu’il évite de se retrouver à nouveau dans la difficulté. Et la prévention. "Ils sont quarante-trois à travailler dans le Nord-Ouest, 300 en France. « C’est un investissement important, même pour une entreprise comme EDF."

    C’est ici, à Marly, dans les bureaux de la route de Saint-Saulve, qu’arrivent les appels de sept départements (bon, avec aussi Marcq-en-Barœul, Rouen et Le Havre). Ces sept départements (1) forment la grande région Nord-Ouest d’EDF. « Les appels sont ceux des travailleurs sociaux, nous apprend Jean-Yves Sybille, responsable régional Solidarité. Notre travail, c’est d’assurer une aide au paiement des factures, d’accompagner le client pour qu’il évite de se retrouver à nouveau dans la difficulté. Et la prévention. » Ils sont quarante-trois à travailler dans le Nord-Ouest, 300 en France. « C’est un investissement important, même pour une entreprise comme EDF. »

    Les travailleurs sociaux sont les assistants sociaux des départements, les salariés des CCAS, les associations (Secours populaire, Secours catholique, Croix Rouge, Abbé-Pierre…). Jean-Yves Sybille insiste : « Si vous rencontrez une difficulté, et ça peut arriver à tout le monde, allez voir un travailleur social ! » Ils sont informés et formés par des gens comme Patrick Gailliard, correspondant solidarité, et ont l’habitude d’avoir au bout du fil des conseillers, comme la responsable de Marcq-en-Barœul Maryline Danna.

    Si Jean-Yves Sybille nous a reçus en cette mi-avril, c’est que la trêve hivernale est terminée et que les chèques énergie arrivent dans les boîtes aux lettres. Ce chèque « est un dispositif mis en place par l’État, qui se substitue aux anciens tarifs sociaux depuis le 1er janvier. C’est un titre de paiement sous conditions de ressources, pour payer tout ou partie de la facture d’énergie. Quatre millions de foyers en France sont concernés ».

    En chiffres :
    En 2017, les 43 conseillers d’EDF Solidarité du Nord-Ouest ont accompagné plus de 10 000 personnes, reçu 46 500 appels téléphoniques, répondu à 13 000 demandes sur leur site Internet.

    (1) Nord, Pas-de-Calais, Aisne, Oise, Somme, Haute-Normandie et Eure.

    Article paru dans la Voix du Nord du 16/04/2018


  • La Fontaine : Une résidence de plus en plus propre !

    Comme chaque année, le commando propreté, de résidents bénévoles, a ratissé les espaces verts et les rues de la résidence La Fontaine pour le bien de tous.

    Un seul sac poubelle rempli alors qu’en 2014, on en a compté 6 !

    Ce progrès est dû à l’installation par la Mairie des 2 poubelles publiques mais aussi grâce à quelques résidents, qui profitent de leur ballade régulière, pour ramasser les papiers et emballages qui traînent, comme Monsieur Lagier. C’était l’occasion de faire une petite promenade ensoleillée d’une demi-heure et de terminer par le verre de l’amitié entre voisins.

    A l’année prochaine avec encore plus de participants, vive l’environnement propre et agréable !

    M. le Maire et la Municipalité se félicitent de cette heureuse initiative et remercient les participants à cette action citoyenne.


  • Les associations de Marly rassemblées pour une réunion publique

    Mercredi 18 avril, dans la Salle du Conseil municipal, Monsieur le maire, Fabien THIEME, accompagné des adjoints Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Bernard EVRARD, Virginie MELKI-TETTINI, des conseillers Charaf RIFAÏ, Francis BROUET, Elisabeth VAN-ACKER, Emmanuelle BOUGUERRA et du Directeur Général des Services Arnaud BAVAY, avaient conviés les présidents et les membres du bureau des associations de Marly pour une réunion publique sur les nouvelles directives de la Ville suite au vote du budget.

    Après le propos liminaire du Premier Magistrat, énonçant les prochains travaux et projets en cours, la parole fut donnée au public.

    Avec un apport de 500 000€ par an aux associations, la plupart des membres présents ont avant tout remercié la Municipalité "pour son engagement constant, sa disponibilité, sa réactivité et son intérêt à préserver les associations".

    En-dehors de quelques soucis techniques dans certaines salles de sport (lumière, dates des travaux), les participants ont surtout été admiratifs du travail de l’équipe municipale qui ne demande qu’à faire "vivre le sport et la culture à Marly. Sans vous, bénévoles, il manquerait une dimension à la Ville. Le Marly de demain ne peut pas être construit sans vous, et pour ça, nous devons vous remercier de votre investissement. Malgré la baisse de dotations, qui est de - 750 000€ en 4 ans, et donc de -10 000€ pour 2018, nous continuerons à ne pas demander de loyer et de ne pas baisser les subventions. " conclut Monsieur le Maire, applaudi en masse par le public

    Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI


  • Le Lapin de Pâques passe au Multi-Accueil !

    Mardi 17 avril n’est pas trop tard pour recevoir des oeufs en chocolat ! Les enfants du Multi-Accueil ont reçu la visite du Lapin de Pâques venu les inviter à une chasse aux oeufs avec leurs parents, Monsieur le Maire Fabien THIEME, la Première Adjointe Marie-Thérèse HOUREZ et l’Adjoint à l’Éducation Jules CAILLARD.

    Après une belle histoire "C’est à moi ça", les enfants ont couru dans l’aire de jeu, sous un beau soleil, qui n’a pas fait fondre les oeufs de pâques ! Ouf !

    En-dessous du toboggan, sous les armoires et même sur les chaises, le Lapin avait rusé pour cacher ses friandises ! Mais grâce à la détermination des enfants et à l’aide des parents et des élus, tous les oeufs ont été retrouvés pour ensuite être partagés équitablement !


  • Le Café Littéraire reçoit Grégoire DELACOURT

    Mardi 17 avril 2018, la salle du Restaurant les Forges s’est vite rempliepour accueillir le célèbre auteur et Parrain du Café Littéraire de Marly, Grégoire DELACOURT venu présenter son nouveau livre.

    Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ prononça quelques mots soulignant que "Grégoire DELACOURT est en quelque sorte le parrain des cafés littéraires proposés par ACCES, en collaboration avec la bibliothèque de l’Amicale Laïque, et c’est un grand honneur de l’accueillir aujourd’hui", avant de bien sûr convier tous ces mordus de littérature au Salon du Livre qui se déroulera ce week-end.

    Dans son dernier roman "La femme qui ne vieillissait jamais" on suit Betty, l’héroïne du livre, qui cesse de vieillir subitement à l’âge de trente ans. Le lecteur découvre alors chaque parcelle de sa vie, depuis son enfance, la voyant évoluer et vivre auprès de ses parents qu’elle aime tant. Mais pourquoi le temps cesse-t-il subitement de faire effet sur elle ? Est-ce réel ? Ou une illusion ?

    Les participants du Café Littéraire se sont régalés d’échanger avec l’auteur en direct, sur ses influences, ses choix d’écriture et sur son parcours personnel atypique. Une belle rencontre qui en annonce d’autres toutes aussi incroyables !

    Les deux derniers RV de la saison : samedi 9 juin à 12h30 - Repas de fin de saison avec animation littéraire et présentation de la saison du Phénix 2018/2019 (sur réservation) et samedi 7 juillet à 15h - Café littéraire avec en invitée Christine YACKX

    Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI


  • Rencontre avec Laetitia, artiste étonnante

    Devant tant de talent et d’originalité, Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ l’encourage à participer à des concours. Une artiste méconnue à découvrir !


  • Revivez les temps forts du 10ème Festival de l’Environnement !


  • L’action "nettoyons la ville" a redonné vie à nos quartiers !

    Dimanche 15 avril, au matin, les jeunes des quartiers de la Briquette et des Floralies se sont retroussé les manches aux côtés de Monsieur le Maire, Fabien THIEME, des membres du Conseil municipal Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Virginie MELKI-TETTINI, Francis BROUET, Emmanuelle BOUGUERRA et l’Adjoint délégué au Cadre de Vie Jérôme LEMAN, pour nettoyer la ville !

    Munis de leurs chasubles, de sacs poubelles et surtout de gants, ils ont ratissé au peigne fin les quartiers, ramassant papiers et bouteilles nonchalamment jetés, parfois à moins de 2 m d’une poubelle vide !

    "C’est épuisant de constater un tel relâchement de la part des citoyens alors que la ville met tout ce qu’il faut à disposition. Heureusement que nos jeunes, qui montrent l’exemple à tous et même aux adultes, se sont mobilisés encore une fois pour nettoyer les quartiers" déclara le Premier Magistrat, qui mit la main à la pâte tout comme les élus et les services Espaces Verts et Cadre de Vie de la Commune.

    Après cet effort, tous ont pu apprécier un fruit, un petit pain et une boisson et oeufs de Pâques en chocolat, bien mérités, avant de tout nettoyer à la poubelle !


  • Vos papiers s’il vous plait !

    Vous avez besoin d’un passeport ou d’une carte d’identité ?
    Monsieur le Maire, Fabien Thiémé, et la Municipalité sont heureux de vous présenter un nouvel outil qui va vous faciliter la vie et vous invitent à venir en profiter !

    Ces formalités administratives sont maintenant simplifiées et possibles dans votre Mairie qui dispose d’ores et déjà d’un dispositif de recueillement.

    Avec une pré-inscription sur le site www.service-public.fr, rubrique "Papiers - Citoyenneté", vous facilitez votre démarche. En effet, vous aurez sur ce portail tous les renseignements nécessaires dont la liste exacte des pièces administratives obligatoires à éditer selon votre situation à fournir en Mairie pour valider votre demande. Un gain de temps conséquent ! Vous pouvez néanmoins toujours faire votre demande sur dossier papier (cerfa). Il est préférable de prendre rendez-vous en Mairie au 03 27 23 99 00 avant votre passage.


  • La Briquette ferme le ban des réunions de quartiers

    Vendredi 13 avril, à la Maison de Quartier de la Briquette, les habitants étaient conviés par la Municipalité, représentée par Monsieur le Maire, Fabien THIEME, ainsi qu’une large délégation d’élus du Conseil municipal, suite au vote du budget primitif 2018, afin d’informer la population sur les prochains changements opérés sur la commune.

    Dans son propos liminaire, M. le Maire a notamment rappelé la manière dont, en 2008, la Municipalité avait pris en marche le train de l’ANRU 1 : "Mon prédécesseur n’avait pas jugé bon de s’inscrire dans ce dispositif. A notre arrivée, nous avons obtenu d’y être rattachés avec, à la clé, la démolition/reconstruction de plusieurs dizaines de logements, la réhabilitation d’équipements tels l’école Mandela, la salle des sports Aragon ou bien encore le centre social de la Briquette, qui vivait à l’époque dans des conditions d’un autre âge".

    Aujourd’hui, la Ville entend "poursuivre la transformation de ce poumon de Marly" dans le cadre du Nouveau Programme Nationale de Renouvellement Urbain (NPNRU). "Nous devons capter tous les financements possibles pour créer la nouvelle école commune à Marly (Mandela) et Valenciennes ; développer des zones d’activités économiques ou envisager un aménagement global du quartier, en matière d’espaces publics, d’environnement/cadre de vie, de réfection des trottoirs et voiries".

    Le projet récemment évoqué du déplacement et de l’extension du LIDL plus haut sur l’avenue Vaillant-Couturier, avec, en prime, la réalisation d’un giratoire aux frais de l’enseigne, a suscité quelques interrogations de la part des riverains. Adjoint aux Travaux et à l’Urbanisme, M. Bernard EVRARD a rappelé l’opportunité que représentera cet aménagement qui viendra "casser la vitesse" sur un axe malheureusement connu pour sa dangerosité.

    M. le Maire a souligné que "ce projet se fera bien entendu en collaboration avec les riverains de cette zone, afin que tous s’y retrouvent".

    Les incivilités (dépôts sauvages, stationnement sur les trottoirs voire les pelouses...) se sont de nouveau invitées dans le débat... M. le Maire rappelant la présence soutenue, sur le terrain, des cinq policiers municipaux de Marly. "Mais ils ne peuvent être partout en même temps. N’oublions pas que nous sommes une ville de 12.000 habitants. De même, ils ne peuvent se substituer à la police nationale qui, de son côté, mérite plus de moyens. Comme les gendarmes et les pompiers, en un mot : tous ces corps de métiers attachés à la sécurité des biens et des personnes".

    Enfin, la 1re adjointe, Mme Marie-Thérèse HOUREZ rappela à tous les actions mises en place et maintenues par la Municipalité, en faveur des écoles et du périscolaire ; en direction des seniors (repas, goûters, sorties, etc.) ; en un mot : pour tous les âges de la vie. "Nous travaillons à vous rendre tous les services que vous méritez."

    Si la réunion de la Briquette a fermé le ban des réunions de quartiers, la présentation du budget à la population se poursuit demain, mercredi 18 avril à 18h30, par une réunion à destination des associations de Marly, à 18h30 en salle du CCJ.

    Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI


  • Salon du Livre 2018 : les élèves de Marly rencontrent l’auteure de théâtre Catherine ZAMBON

    C’est avec enthousiasme que les élèves de l’École Marie Curie (classe CM2 de Mme DAVOINE et CM1 de Mme HÉLOIR) ont accueilli l’auteure de théâtre Catherine ZAMBON le vendredi 13 avril 2018 pour un moment d’échanges et de partage autour de son livre « Mon frère, ma princesse ».

    Les élèves ont eu le plaisir de découvrir le texte de Catherine ZAMBON en amont du Salon du Livre, qui se déroulera les 21 et 22 avril, grâce aux livres offerts par la Municipalité.

    Cette rencontre était donc fort attendue par les élèves, et leurs nombreuses questions préparées l’ont démontré : « Avez-vous connu des cas de discrimination ? Avez-vous fait d’autres livres ? Est-ce que ce livre est votre préféré ? Comment avez-vous choisi les prénoms du livre ? Combien de temps avez-vous mis pour l’écrire ? Avez-vous reçu un prix ? »

    L’auteure, très étonnée par leur sérieux, leur a expliqué que beaucoup de ces textes parlent de l’humanisme d’un point de vue positif. Que chaque mot, chaque virgule de son texte avaient été réfléchis, pour en faire un bel objet approuvé par l’Éducation Nationale.

    Ce livre « Mon frère, ma princesse » aborde beaucoup de questions qui font réfléchir sur la notion de genre et sur les injonctions très répandues comme par exemple les garçons ne peuvent pas jouer à la poupée et les filles au foot mais aussi pour mettre en garde sur la violence en milieu scolaire.

    « Mon frère, ma princesse » est le livre le plus mis en scène. Il a notamment été mis en scène par la compagne Mobius Band de Tours et sera joué au Centre Culturel Les Nymphéas à Aulnoy-les-Valenciennes le mardi 17 avril 2018 à 20h00.

    Catherine ZAMBON s’est également ouverte sur son histoire, fille issue d’un milieu populaire, vivant dans un HLM, fille d’un père ouvrier et d’une mère immigrée, elle est tombée dans la marmite de l’écriture vers 7/8 ans.

    Dingue d’écriture, elle se déplaçait toujours avec ses carnets sur elle qu’elle prénommait (Chloé par exemple) leur disant tout comme à une meilleure amie.

    Un échange riche en émotion s’est ainsi déroulé dans ces deux classes. Cette rencontre a été possible dans le cadre du dispositif CLEA (Contrat Local d’Éducation Artistique) soutenu par Valenciennes Métropole et notre partenaire Le Printemps Culturel qui permet de renforcer la présence artistique en milieu scolaire à travers des interventions nommées « geste artistique ».

     [1]


  • Quand les accordéons de Marly ont su s’accorder avec le public

    Samedi 14 avril 2018, à l’Église St Jacques, treize élèves de l’École de Musique de Marly, dont un percussionniste et douze accordéonistes, accompagnés par leur professeure Dorothée LHOIR, ont rythmé l’après-midi avec un programme original.

    Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ, accompagné des élus Bernard ÉVRARD, Virginie MELKI-TETTINI, Laurence MOREL, Francis BROUET et Emmanuelle BOUGUERRA, a salué l’initiative de ce concert, sublimant une fois de plus la culture à Marly.

    Prouvant toutes les capacités de leurs instruments, passant du classique au moderne, "Accordéons-Nous" de Marly a exécuté avec brio "Vegelin suite", "Three Ukrainian songs", "Le thème des Pirates des Caraïbes", "Stand by me", ou encore un tango argentin.

    Un beau concert, longuement applaudi, prouvant que l’accordéon s’accorde avec tous les genres de musique !

    Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI


  • Le CFA BTP ouvre ses portes au numérique !

    Samedi 14 avril, le CFA BTP organisait de nouvelles portes ouvertes espérant toujours inspirer de nouveaux étudiants aux travaux du BTP.

    Monsieur le Maire, Fabien THIEME, accompagné des adjoints Didier CAYEZ, Virginie MELKI-TETTINI, et des conseillers Francis BROUET et Emmanuelle BOUGUERRA, n’a pas manqué l’occasion de venir saluer le personnel enseignant, toujours heureux de constater les vocations naissantes.

    Faisant le tour des ateliers, la directrice annonça que l’établissement "passait au numérique", puisque depuis l’arrivée de la fibre, les étudiants pouvaient désormais traiter en ligne leur livret d’apprentissage numérique, leur permettant d’échanger constamment avec leurs professeurs sur l’avancée de leur scolarité.

    Un nouvel atout qui prouve que le CFA s’adapte à son époque et surtout au bien-être de ses élèves en évoluant avec eux constamment.


  • Une réunion à destination des associations de Marly


  • 9ème Salon du livre de Marly les 21 et 22 avril 2018 « Un événement culturel qui fait la part belle au rêve ! »

    La Ville de Marly s’apprête à accueillir son 9ème Salon du Livre.
    Un événement qui, dès les premières années, a su trouver son public et séduire des invités - auteurs, éditeurs, dessinateurs, libraires… - chaque année plus nombreux à vouloir en être.
    La raison de ce succès tient à la nature même de l’événement : exercice solitaire, la lecture fédère pourtant en ce qu’elle ouvre aux discussions, aux échanges. Quel bonheur, après avoir dévoré un roman, que de pouvoir le conseiller à un parent, un ami ! Quelle émotion que de pouvoir rencontrer son auteur préféré et l’interroger sur ses sources d’inspiration, ses habitudes d’écriture ! Quel plaisir, enfin, que de flâner parmi les allées d’un troc de livres, à la recherche de nouveaux titres !
    Et parce que le Salon du Livre de Marly décline aussi une riche programmation de jeux concours, ateliers, spectacles et autres animations, il apparaît comme un événement complet, pensé pour toute la famille.

    Cette année, il aura pour thème « Les héros de notre enfance » : de quoi faire rêver toutes les générations, même si les enfants sont les premiers concernés avec, notamment, un concours de déguisement et un atelier de fabrication de masques de super héros.
    Depuis 2008, à Marly, la culture est devenue une réalité. Une culture intergénérationnelle, accessible financièrement - puisque la majorité des spectacles proposés sont gratuits - et qui s’incarne au travers des spectacles vivants, expositions et autres festivités organisées d’un bout à l’autre de l’année.
    Ainsi, les enfants des écoles maternelles et élémentaires bénéficient chaque année, avant la trêve de Noël, d’un spectacle adapté à leur âge. Et ce n’est là qu’un exemple parmi tant d’autres de tout ce que Marly propose à ses habitants, en matière de programmation culturelle. Laquelle se trouve régulièrement abondée par l’offre culturelle d’un tissu associatif riche et dynamique, et qui là encore peut compter sur le soutien sans faille de la Ville.

    Fabien THIEME

    Maire de Marly

    Vice-président de Valenciennes Métropole

    Télécharger le programme ICI

    [Quatre pages spéciales consacrées au "9ème Salon du Livre de Marly" parues dans Liberté Hebdo du 13 avril 2018 :

    Lire la suite ICI...


  • Réunion publique vendredi soir pour les habitants de Marly La Briquette !


  • La section sportive de Marly termine 5ème de la compétition UNNSS

    Jeudi 12 avril, au stade Papin, les équipes de football des sections sportives de Beuvrages, Roubaix et Marly s’étaient retrouvées pour la finale de la compétition UNSS des sections sportives.

    Monsieur le maire, Fabien THIEME, accompagné par les membres du conseil Marie-Thérèse HOUREZ, Jean-Philippe VITRANT et Emmanuelle BOUGUERRA, étaient venus encourager les enfants et ce bel échange sportif aux côtés du président de l’USM marly foot Mr LECLAINCHE, du professeur EPS Mr DEFFRASNES et de l’éducateur sportif Vincent DEVORSINE.

    En finale du district, Marly était arrivé 2ème, mais aujourd’hui, pour le classement académique, les trois équipes s’affrontaient pour la 7ème, 6ème et 5ème place.
    S’arbitrant à tour de rôle, c’est Marly contre Beuvrage (2-0) qui ouvrit le match, puis Beuvrage contre Roubaix (2-1) et enfin Marly contre Roubaix (8-1).

    C’est donc Marly qui remporte la 5ème place au classement, suivis de Beuvrages puis de Roubaix ! Encore bravo à tous les joueurs et à leurs entraîneurs pour ces matchs pleins de fair-play !


  • Succès pour le Forum de l’Environnement !

    Mercredi 11 avril, la salle des fêtes et ses abords ont accueilli le 2ème Forum de l’Environnement, organisé dans le cadre du 10ème Festival du même nom !

    Toutes les associations du Valenciennois attachées à l’environnement s’étaient réunies pour offrir activités ludiques et découvertes des nouveaux moyens de culture et de recyclage.
    Les jardins familiaux, Marly ma petite planète, les Colverts, La boite atout, les Briquettes des l’espoir, l’atelier palette du centre social des Floralies, le jardin Mareschois, Envie Nature et Recydem ont animés ce forum toute la journée avec des espaces de trocs, de la ventes de produits fait maison, des ateliers recyclage et déco écologique, des conseils bien-être et de jeux et de livres basés sur la culture des jardins.

    Monsieur le maire, Fabien THIEME, accompagné du conseil municipal, a grandement salué l’affluence de visiteurs, due à "votre superbe programme, permettant à tous d’améliorer ses gestes au quotidien, pour un avenir plus propre et respectueux de l’environnement."
    Alors que tous applaudissaient cette belle journée, le premier magistrat a remis les cadeaux de la tombola aux grands gagnants, repartant avec des produits locaux bio et bons !

    Retrouvez l’intégralité du discours de monsieur le maire ICI


  • La culture urbaine expliquée aux habitants de Marly lors de la conférence du festival de l’environnement !

    Mardi 10 avril, en salle du conseil municipal, une conférence sur l’agriculture urbaine a ouvert le bal du 10ème Festival de l’Environnement de Marly.

    L’adjoint au cadre de vie, Jérôme LEMAN, rappela à tous comme les démarches présentées "offrent des perspectives qui englobent tous les volets du développement durable, mais aussi, d’un renfort des liens sociaux."
    Au travers de deux projets : Les "abris-urbains" de la ferme Dutemple à Valenciennes, présenté par Guillaume COLSON, et de "la ferme Trichon" présenté par Pierre WOLF, le public a appris, découvert ou redécouvert, les différents systèmes de l’agriculture urbaine.
    Comment ensemble, il était possible de redonner vie à une zone industrielle laissée à l’abandon, mais regorgeant d’un immense potentiel écologique. De l’importance de réapprendre à cultiver soi-même, ou de partager son coin de verdure avec le voisin qui n’en a pas, pour contribuer à l’épanouissement de la nature, même en plein centre-ville.
    Ces projets sont aussi l’occasion de remettre dans le droit chemin des jeunes, parfois perdus dans la vie, qui découvrent le plaisir du travail et se reconstruisent au travers de ces enseignements.

    La soirée s’est clôturé autour d’un jus de légumes et d’un repas "Eco-resto", pour continuer de partager autour de ces discours.

    Retrouvez l’intégralité du discours de Jérôme LEMAN ICI


  • Les élèves du Centre de Danse cartonne au Concours International de DURBUY (B) les 7 & 8 avril 2018

    Un concours d’un niveau très élevé avec des résultats plus que magnifiques pour les jeunes Marlysiens conduits par leur professeure Florence DELHAIE :

    - Emma ROGEON obtient le prix d’encouragement en classique (c’était la plus jeune du concours) ;

    - Victor FRANCOIS se classe 3ème, prix en classique et est sélectionné pour la finale ;

    - Léa DANGREAUX finit 1ère, prix en classique et 1er prix en jazz et est sélectionnée pour la finale ;

    - Audrey SIMON finit 2ème prix en danse contemporaine, sélectionnée aussi pour la finale ;

    - Camille DANGREAUX prend le 2ème prix en contemporain, sélectionnée pour la finale.

    Quel beau palmarès ! Félicitations ! Et rendez-vous pour les finales qui auront lieu à Mulhouse le 27 octobre prochain !


  • Réunion publique pour les habitants de Marly Centre

    Suite au vote du budget primitif 2018, la Municipalité a décidé d’organiser une série de réunions publiques, quartier par quartier, afin d’en présenter les grandes orientations.
    Mercredi 10 avril, les habitants de Marly centre s’étaient donc rendus à la Salle du Conseil municipal. Ils ont été accueillis par la Municipalité représentée par Monsieur le Maire, Fabien THIEME, ainsi qu’une large délégation d’élus du Conseil municipal, Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Bernard EVRARD, Virginie MELKI-TETTINI, Laurence MOREL, Christian CHATELAIN, Francis BROUET, Jean-Philippe VITRANT, Emmanuelle BOUGUERRA, Stéphanie SOYEZ, Thérèse ZAOUI et Audrey LIONNE, et ont abordé ensemble les questions liées à l’aménagement du quartier.

    "Marly continue d’avancer malgré les coupes sombres de l’Etat. La Ville n’a aujourd’hui plus d’emprunts toxiques et ce grâce au travail de l’administration qui a œuvré pour."

    C’est grâce à cette gestion de la Municipalité que les bâtiments des écoles Jules-Henri LENGRAND et HUREZ SAINT-NICOLAS seront mis en conformité. L’ancien logement de fonction Jean ROSTAND, dont les travaux sont presque terminés, est transformé en lieu d’accueil des activités petite enfance.

    La zone d’expansion de crue, bordant la Rhônelle, sera une installation majeure en matière de développement durable et de protection des biens et des personnes. Des travaux qui seront d’ailleurs financés à 100% par la CAVM, tout comme l’aménagement du futur boulevard urbain en lieu et place de l’ancienne voie ferrée, entre la rue Jean Jaurès et le stade du Hainaut de Valenciennes.

    A ce propos, des questions ont été soulevées, concernant les futurs aménagements des abords de cette nouvelle route.
    Si rien est encore arrêté, de grandes réflexions se dégagent comme la nécessité de profiter de toutes les options possibles pour favoriser le développement économique sur la commune.

    "Prochaine étape, dans ce domaine, la validation par la communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole d’une extension de 46 ha des zones d’activités de Marly, dans le cadre du futur Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi)", a annoncé M. le Maire, évoquant le conseil communautaire qui devait se dérouler au lendemain de la réunion.

    Sur la question de la redynamisation du commerce de centre-ville, M. le Maire a proposé une main tendue à la présidente de l’Union des commerçants et artisans de Marly (UCAM), Mme FOURNIER. "Rencontrons-nous prochainement pour examiner ensemble ce qu’il est possible de faire pour animer notre tissu commercial via votre union du commerce", a avancé le Premier magistrat, déplorant au passage que l’UCAM n’associe pas davantage la Ville à ses opérations commerciales : "Nous pourrions vous apporter notre soutien."

    Quant aux questions sur l’avancée de l’installation de la fibre, le comblement des carrières souterraines, sur les études de la qualité de l’air et des zones de dépôts des déchets, elles ont su trouver réponses auprès des agents des Services Techniques, toujours à disposition pour aider les riverains.

    Retrouvez l’intégralité du discours de monsieur le maire ICI


  • Bienvenue au Festival de l’Environnement : c’est parti pour une semaine d’animations !

    Ouvert à tous, la 10ème édition du Festival de l’Environnement "Nature en Ville" propose cette année un panel d’activités avec plusieurs moments forts :

    - Mardi 10 avril 2018 à 18h, Salle du Conseil municipal :
    Conférence Débat "Une ferme urbaine, pourquoi,comment ?"
    par Pierre Wolf porteur du projet de la Ferme circulaire du Trichon à Roubaix et par Guillaume Colson porteur du projet de la Ferme agri urbaine Dutemple à Valenciennes.
    Cette soirée débat se terminera autour d’un buffet offert par l’Eco Resto de Marly Ma Petite Planète.

    - Mercredi 11 avril 2018 de 10h à 18 h, Salle des Fêtes :
    Grand Forum avec plusieurs stands et de multiples activités, tenus par la Ville, des associations, des professionnels etc.

    - Dimanche 15 avril 2018 de 9h à 12h aux Floralies et à la Briquette :
    Opération "Nettoyons la Ville !"

    - Du lundi au vendredi de 14h à 17h30 :
    Le Jardin des Coquelicots aux Floralies ouvre ses portes pour des animations et partages de savoirs par les bénévoles de Marly Ma Petite Planète.

    - Des sorties sont également prévues sur inscription.

    Le programme complet ICI

    Venez nombreux !


  • "ACCORDÉONS-NOUS", UN CONCERT À COUPER LE SOUFFLE

    Votre Agenda : Voix du Nord du vendredi 13 avril 2018

    MARLY.
    Lucas, Alexis, Brigitte, Ève, Mayron, Justine, Maxence, Franco, Laurine, Antoine, Valentin, Kassandra, Lolita et Inès forment l’ensemble Accordéons-nous dirigé par Dorothée Lhoir.

    Demain, ils se produisent en concert à l’église Saint-Jacques. Loin du registre des bals musette à papa et des kermesses bavaroises, les musiciens interprètent des musiques de films (Le Masque de Zorro, Pirate des Caraïbes), de la musique baroque (Adagietto de Jacob de Haan), du tango argentin (Zita d’Astor Piazzola) du classique avec l’Hiver de Vivaldi. L’accordéon se révèle sous les doigts des artistes un instrument résolument moderne, qui attire de plus en plus les jeunes. S. L. ( CLP)

    Rendez-vous demain à l’église Saint-Jacques, rue Jean-Jaurès à 15 h. Entrée gratuite.


  • Examen du futur PLUi au Conseil de Valenciennes Métropole : M. le Maire intervient sur le développement économique

    Hier, jeudi 12 avril, se tenait un conseil communautaire exceptionnel à Valenciennes Métropole. A l’ordre du jour, l’examen du futur Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi). A cette occasion, M. le Maire, a souhaité intervenir sur la question du développement économique.

    "Monsieur le Président,
    Mesdames, Messieurs les vice-présidents,
    Mesdames, Messieurs les conseillers communautaires,
    Mesdames, Messieurs,

    Je profite de ce conseil communautaire exceptionnel, largement consacré à la question du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi), pour intervenir devant vous ce soir.
    Et ce, pour remercier la communauté d’agglomération de Valenciennes Métropole, son président, ses élus et techniciens, d’afficher ainsi leur soutien sans cesse renouvelé au Développement économique de notre territoire.
    Pour mémoire, les PME/PMI sont le premier employeur de France. Il faut leur apporter aide et soutien sous les formes les plus diverses : allégement des charges sociales, prêts à taux bonifiés, etc.
    A ce niveau-là, une étape importante vient d’être franchie avec l’entrée en vigueur du dispositif d’exonération fiscale dans les « bassins urbains à dynamiser » : ces 150 zones franches du plan bassin minier.

    Oui, merci d’investir ainsi le domaine de l’économie de nos 35 communes et de son corollaire en matière d’emploi, à l’heure où d’autres choix, réalisés à l’échelle nationale ou européenne, ceux-là, font peser une telle menace sur les entreprises de notre territoire et sur ces branches de notre industrie qui ont fait la richesse de notre région.
    Je pense évidemment à Vallourec : le groupe ayant annoncé fin février dernier la fermeture de la tuberie de Saint-Saulve, qui emploie 164 personnes. Ce coup d’arrêt brutal intervient alors que le sort de l’aciérie Ascoval, détenue à 40 % par Vallourec, est également toujours en suspens.
    Alors que nos aciéries françaises produisent un acier de qualité, ce dont nul ne peut disconvenir, elles sont victimes de la mondialisation et des commandes adressées à la Chine, l’Amérique du Nord ou bien encore l’Amérique du Sud !

    Dans un autre secteur d’activité, dernièrement, l’appel à la grève lancé par les organisations syndicales auprès des salariés du groupe Carrefour, a été largement suivi dans notre région comme partout en France, où 300 magasins de l’enseigne ont ainsi été impactés.
    25 000 employés se sont attachés à réduire ou bloquer l’accès des consommateurs aux rayons. Ils entendaient ainsi protester contre les suppressions d’emplois prévues par l’un des géants de la grande distribution et réclamer davantage de pouvoir d’achat.
    Des revendications légitimes que nous devons accompagner et soutenir !

    Légitime, également, l’inquiétude des salariés des enseignes Chauss’expo après le placement en redressement judiciaire du groupe Desmazières.
    Chauss’expo, ce sont, rappelons-le, 222 magasins partout en France, dont un à Marly, d’ailleurs, et combien d’autres dans notre arrondissement ?

    J’en terminerai par un mot sur la nécessité qu’il y a à défendre nos services publics.
    Actuellement sur la sellette : le statut du cheminot et, à travers lui, l’avenir de la SNCF et de la RATP !
    Malgré les difficultés que le mouvement de grève destiné à s’inscrire dans la durée ne manquera pas de provoquer, les usagers de la SNCF, dans leur grande majorité, comprennent et soutiennent les motivations des grévistes.
    Non, les cheminots ne sont pas de privilégiés réfugiés derrière des acquis d’un autre âge ! Ce sont des hommes, des femmes, des jeunes soumis à de nombreuses contraintes : horaires postés, exercice de leurs missions par tous les temps, salaires et responsabilités en inadéquation et j’en passe."

    Fabien THIEME
    Maire de Marly
    Vice-président de la CAVM


  • L’USM Athlétisme a représenté la Ville de Marly au Marathon de Paris

    Epreuve atypique et mythique avec près de 55.000 participants venus de tous les pays, le Marathon de Paris, qui fait partie des plus grands marathons du monde avec New York, Berlin, Londres ou encore Chicago s’est déroulé ce dimanche 8 avril 2018.

    9 athlètes Marlysiens, Alice, Aline, Régis, Hervé, Laurent K, Laurent B, Philippe, Patrick, Olivier, ont pris le départ et ont ainsi couru 42, 195 kms dans les rues parisiennes.

    Ils ont brillamment représenté les couleurs de notre ville car tous ont franchi la ligne d’arrivée.

    Un an les sépare du jour de leur inscription. En effet, pour participer à cette manifestation, il a fallu s’inscrire une année avant ; réserver un hôtel 6 mois à l’avance afin de profiter d’une bonne nuit de sommeil avant de prendre le départ et enfin réserver les places de train.

    Puis vient le moment de la préparation. Pas toujours facile en période hivernale mais ils étaient déterminés.

    Déterminés, ils l’étaient car à la veille du départ, ils apprennent, qu’en raison des grèves SNCF, leur train est annulé.

    Mais, cela ne les a pas arrêtés. Rapidement, ils se sont organisés en covoiturage.

    Au bout du compte, ils l’ont fait. Ce sont aujourd’hui des marathoniens fiers de l’avoir réalisé.


  • Les habitants des Floralies assistent à leur réunion publique !

    Suite au vote du budget primitif 2018, la Municipalité a décidé d’organiser une série de réunions publiques, quartier par quartier, afin d’en présenter les grandes orientations.

    Mardi 9 avril, les habitants des Floralies s’étaient donc rendus à la Salle du Caillou. Ils ont été accueillis par la Municipalité représentée par Monsieur le Maire, Fabien THIEME, ainsi qu’une large délégation d’élus du Conseil municipal, Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Bernard EVRARD, Virginie MELKI-TETTINI, Laurence MOREL, Jules CAILLARD, Charaf RIFAÏ, Elisabeth VAN-ACKER, Thérèse ZAOUI et Audrey LIONNE, et ont abordé ensemble les questions liées à l’aménagement du quartier.

    Le Premier Magistrat annonça la reconduction de la subvention au Centre Social, élément phare des Floralies, qui permettra ainsi la continuité des activités chères aux coeurs des habitants.

    Les récents travaux de réfection des trottoirs et voiries intervenus rues des Lis, des Tulipes et des Violettes, et qui se sont accompagnés de la création de places de parking et d’un réaménagement des espaces verts, ont été salués par l’assistance. Les habitants des rues qui n’ont pas encore été traitées ont interrogé la Municipalité sur un futur calendrier des travaux, lequel, a expliqué M. Bernard EVRARD, "s’étudie en concertation avec les concessionnaires (assainissement, eau, etc.) et ce, afin de ne pas rouvrir des rues qui viendraient d’être entièrement refaites".

    D’autres riverains ont dénoncé les infractions malheureusement constatées dans leur quartier : vitesse excessive, "rodéo" de jeunes à moto, dépôts sauvages... Des problématiques gérées, le cas échéant, par la police municipale, très présente, ou les services techniques de la Ville.

    "Il faut savoir ce que ces incivilités coûtent aux collectivités, a déploré M. le Maire. Exemple chiffré à l’appui : il y a quelques mois de cela, une campagne de collecte des dépôts sauvages menée par les services techniques de la Ville a permis le ramassage de 14 tonnes de déchets. Au prix du traitement de la tonne de déchets, ce sont ainsi plus de 1800€ qui ont été consacrés à résorber ce problème.

    Le Premier magistrat a également salué l’excellent travail de terrain mené par la police municipale de Marly qui, en outre, collabore régulièrement avec la police nationale : "Ne perdons pas de vue qu’ils sont six agents, dont cinq policiers municipaux présents sur le terrain par équipes de deux, à chaque fois, pour une ville de 12000 habitants."

    La sécurité et la propreté de la Ville étant l’affaire de tous, M. le Maire a invité chacune et chacun à faire remonter les constats d’infraction à la police municipale, afin qu’elle puisse intervenir encore plus efficacement.

    Les résidents, très heureux de ces dernières informations, l’ont eux-mêmes proclamé : "La ville est belle !"

    Retrouvez le discours de Monsieur le Maire ICI


  • Des habitants de Marly appellent l’État à l’aide pour combler les anciennes carrières qui menacent leurs (...)

    Lundi 9 avril 2018 par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord

    Le sol de Marly est un vrai gruyère sur certains secteurs, la faute à d’anciennes carrières de craie. Mais leur comblement coûte très cher, 9.5 millions d’euros pour plus de 25 000m3 à traiter sur le domaine privé et public. Les habitants et la mairie réclament plus de subventions à l’état.


    Jessy et son voisin Francis devant l’effondrement du jardin © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

    Marly, France
    Jessy s’est réveillé un matin de 2016 avec un gros trou dans son jardin de 3-4 mètres de profondeur, c’est le premier affaissement qui a alerté la mairie. Elle a contacté l’institut national de l’environnement industriel et des risques qui était intervenu ces dernières années à Valenciennes pour les mêmes problèmes de carrières de craie.


    Un trou béant s’est ouvert en pleine nuit dans le jardin de Jessy © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

    Par sécurité, l’institut recommande de combler plus de 25 000m3 car le sol peut encore bouger. Sur la zone dite rouge qui concerne 3 rues, 54 maisons sont concernées et 15 garages, et la facture du comblement est très salée 9.5 millions d’euros dont 7 millions pour les particuliers. L’état via le fonds Barnier peut prendre en charge jusqu’à 30% des travaux pour le domaine privé, et 50% pour le public.

    Mais c’est largement insuffisant pour Jessy qui ne pourra pas payer un telle somme et qui ne peut évidemment plus revendre sa maison. Il demande donc à l’état de prendre ses responsabilités : "C’est pas nous qui sommes allés sous terre pour creuser, l’état a autorisé l’exploitation de ses carrières, donc c’est à l’état de faire quelque chose, nous on a rien demandé."

    Pour le jeune homme l’état doit soit payer les travaux soit racheter les maisons. Son voisin Francis a le même discours, pour lui aussi impossible de payer, et il ne veut pas laisser ce "cadeau empoisonné" en héritage à ses enfants, alors même si ça fait 45 ans qu’il vit dans le quartier il est prêt à partir.

    La mairie a du contracter un prêt exceptionnel d’1.5 millions d’euros

    Sur le domaine public, la facture s’élève quand même à 2 millions et demi d’euros, malgré l’aide de l’état, le maire, Fabien Thiémé a du faire un emprunt d’1 million et demi d’euros, une grosse somme, mais l’élu explique qu’il devait prendre ses responsabilités : "Je ne peux pas jouer avec la vie des gens ni avec les biens mobiliers et immobiliers."

    Le maire souhaite que les habitants et la mairie fassent un dossier commun auprès de l’état pour faciliter les démarches et tenter d’obtenir plus de subventions. La mairie doit organiser fin mai une réunion publique sur le sujet, et espère un début des travaux en 2019 après une nouvelle analyse des sols dont les résultats doivent tomber à l’automne.


  • "Espèces menacées" : grand succès de la nouvelle création de la Cie Pascale Meurisse !

    Dimanche 8 avril, la Salle des Fêtes a reçu une nouvelle représentation de la Cie de théâtre Pascale Meurisse : "Espèces Menacées".

    Monsieur le Maire, Fabien THIEME, accompagné des élus Virginie MELKI-TETTINI, Laurence MOREL, Thérèse ZAOUI et Emmanuelle BOUGUERRA, était venu saluer la troupe et le public "qui a répondu présent malgré la Braderie de Valenciennes et le Paris-Roubaix ! Nous sommes très heureux d’accueillir cette nouvelle pièce de la compagnie qui ne manquera pas de vous faire rire comme de vous faire frémir."

    Ecrite par Ray COONEY et mise en scène aujourd’hui par Françoise MAZUR, "Espèces menacées" raconte l’histoire de Yvon, un homme sans histoire, qui, en ayant échangé sa mallette par mégarde dans le RER, se retrouve en possession de 7 millions d’euros. Ayant peur des représailles du propriétaire, il décide de fuir, mais c’est sans compter sur le refus obstiné de sa femme, d’un couple d’amis envahissants, d’un flic ripoux, d’un taxi insistant, d’une commissaire tatillonne et d’une tueuse voulant récupérer son dû, que cette comédie burlesque a fait rire aux éclats le public !

    La pièce a fait fureur dès les premiers instants grâce au grand travail des comédiens, pourtant amateurs. Cette pièce a su naître en 1 an, avec un décor ingénieux et spécialement adapté à la scène de la Salle des Fêtes, grâce au dynamisme et à la grande cohésion dont la troupe fait preuve !


  • Atelier parentalité du Centre Social & Culturel de la Briquette avec l’artiste Fred Martin

    Mercredi 28 mars, le Centre Social et Culturel de la Briquette a proposé aux familles lors de son atelier parentalité "Jardin en famille" de participer à l’installation de l’œuvre "Fluctus" de l’artiste Fred Martin, dans le parc Jacques Brel à Marly.

    Après avoir admiré les masques fait sur des collégiens, 5 mamans et 13 enfants âgés de 2 à 11 ans ont à leur tour pris part à l’œuvre de l’artiste. Ils ont tressé des branches de noisetier et réalisé des structures qui ont servi de supports pour ces masques. Les familles ont imaginé des racines qui montaient et descendaient dans la terre, des tipis et des petits autels... Même les tous petits ont donné un coup de main !


  • Les réunions publiques s’enchaînent avec le quartier du "Vieux Marly"

    Suite au vote du budget primitif 2018, la Municipalité a décidé d’organiser une série de réunions publiques, quartier par quartier, afin d’en présenter les grandes orientations.

    Vendredi 5 avril, ce fut au tour des habitants du "Vieux Marly" d’être accueillis au Boulodrome Lekadir, par la Municipalité, représentée par Monsieur le Maire, Fabien THIEME, ainsi que son Conseil municipal, Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Bernard EVRARD, Virginie MELKI-TETTINI, Laurence MOREL, Jules CAILLARD, Charaf RIFAÏ, Francis BROUET, Elisabeth VAN-ACKER, Thérèse ZAOUI, Audrey LIONNE et Jean-Philippe VITRANT.

    Les questions, attendues, sur la problématique des carrières souterraines, ont permis à la municipalité d’informer déjà et de rassurer un peu les riverains potentiellement concernés, en attendant la tenue prochaine de la réunion technique avec les bureaux d’études.
    M. le maire a promis que la municipalité se battra aux côtés des habitants sur ce dossier "connu depuis 1996 et auquel nous allons nous atteler sans plus attendre. De même, nous nous battrons pour que l’Etat aille au delà des financements prévus pour les particuliers comme pour les collectivités."
    Arnaud BAVAY, directeur général des services, a annoncé qu’une simulation en 3D sera projetée et qui permettra de mieux visualiser la natures de ces carrières et leur ampleur.

    Les riverains ont ensuite échangé sur la signalisation du quartier, l’environnement et le stationnement, toujours en présence de la Police municipale, prête à répondre et à informer les habitants sur les prochaines méthodes qui seront mises en place pour réduire les vitesses excessives dans le quartier.

    Retrouvez l’intégralité du discours de Monsieur le Maire ICI


  • Un champion du monde en visite

    Article publié dans l’Observateur du Valenciennois du 06/04/2018 :


  • Fabien Gilot, le succès grâce au management sportif

    Article va-infos.fr du 06/04/2018 :

    Le Management, un outil de performance collective

    Pour Fabien Gilot, le clap de fin de carrière a sonné durant l’année 2016, les J.O de Rio, puis les championnats d’Europe à Londres. Médaillé en individuel, et clé de voûte du relais dont il a incarné la longévité, ce champion de natation est en train de réussir sa reconversion professionnelle.

    Même avant sa fin de carrière, il avait déjà abordé cette fameuse « petite mort », le temps d’après la carrière sportive si redouté, un moment où la reconversion professionnelle doit prendre forme d’une manière ou d’une autre. C’est à cette occasion que la compagnie d’assurance Axa lui a confié un portefeuille d’assurance dans le sud de la France. Pour autant, il continue une carrière de conférencier en parallèle, notamment sur la thématique du « Management ».

    Très intégré dans le milieu sportif, il a été élu président du Conseil National du Sport. En clair, Fabien Gilot est le représentant de tous les athlètes français toutes disciplines
    confondues, sacré reconnaissance. « Je collabore directement avec la Ministre des Sports Laura Flessel, et notamment sur le projet des J.O 2024 sans oublier ceux de 2020 au Japon », explique le champion.

    Au sein de la salle du Conseil municipal copieusement garnie à cette occasion, Fabien
    Gilot est revenu sur cette décennie de performance de la Team France de natation.

    « Au niveau mondial, nous étions entre le 12ème et 15ème rang mondial. Afin de combler cet écart, il fallait recruter des valeurs humaines parmi des athlètes compétents. Ensuite, l’objectif fut de responsabiliser chaque nageur. Quand ce dernier adhère à un projet, à son projet, c’est plus facile pour la notion de collectif. Nous avons transformé un sport individuel en sport collectif », déclare Fabien Gilot.

    La carrière de Fabien Gilot fut marquée par son implication dans le relais. « D’ailleurs, au niveau couverture télé, le relais est devenu un grand rendez-vous au même titre que le 100 mètres nage libre », ajoute Fabien Gilot.

    Cette continuité de la performance dans le relais « s’est essentiellement reposée sur les valeurs humaines. Une remise en cause totale en début de saison quel que soit les titres, les médailles, tout le monde partait sur le même pied d’égalité. Nous avons eu également la chance que les stars du moment étaient à chaque fois les plus humbles », poursuit-il.

    A la grande époque du Cercle de Marseille, le club de Fabien Gilot par adoption, sur les 20 premiers mondiaux… dix évoluaient dans ce club, un véritable championnat du monde interne… ! « Ensuite, on a joué la stratégie d’équipe. Chaque nageur a accepté dans le relais, parfois, de ne pas évoluer à son poste de prédilection. Stratégie par rapport à la concurrence dans le bassin, au sein de la chambre d’appel, sur le contrôle des émotions, et bien sûr la résistance à la pression, tous ces aspects sont fondamentaux vers le chemin de la victoire. Cet esprit collectif nous a permis de durer plus d’une décennie au plus haut niveau et d’enchaîner les victoires », conclut-il.

    Pour combler ce gouffre abyssal avec les premières nations de la natation mondiale
    comme les Etats-Unis, voire l’Australie, il a fallu réfléchir sur la préparation. « Nous avons réduit par deux le volume de travail dans l’eau afin d’augmenter celui en extérieur. Ensuite, on s’est concentré sur la précision du geste pour gagner les dixièmes indispensables pour remporter les compétitions. Nous avons innové dans notre préparation à l’époque », commente Fabien Gilot.

    Durant cette conférence, Fabien Gilot a démontré qu’un management de qualité est
    fondamental pour la cohésion d’une équipe, des collaborateurs d’une entreprise, des
    agents d’une collectivité locale etc. Cette notion de cohésion, d’une certaine horizontalité amène à réfléchir tous les décisionnaires du territoire dans la sphère privée ou publique.

    Daniel Carlier


  • Ne ratez pas la prochaine pièce de théâtre de la Cie Pascale Meurisse !

    Monsieur le Maire, Fabien Thiémé et la Municipalité sont heureux de vous inviter à venir découvrir la nouvelle création mise en scène par la talentueuse Françoise Mazur !

    C’est ce dimanche 8 avril dès 16h à la Salle des Fêtes de Marly.

    Une comédie pleine de rebondissements à ne pas manquer, surprenante et pleine d’humour qui enchantera toute la famille !

    Les réservations sont ouvertes !

    Retrouvez le Synopsis ICI

    Retrouvez la présentation des personnages ICI


  • La Rhônelle et les quartiers voisins ouvrent le bal des réunions publiques

    Suite au vote du budget primitif 2018, la Municipalité a décidé d’organiser une série de réunions publiques, quartier par quartier, afin d’en présenter les grandes orientations. La première a eu lieu le mardi 3 avril à la Maison des Associations, pour le quartier la Rhônelle, la résidence la Fontaine et les cités des Peintres et Ledieu.

    "Nous venons de vivre un temps fort de la vie municipale, à savoir le vote du budget primitif qui pour la 9ème année consécutive, est construit sans hausse de la fiscalité communale. Votre Municipalité a également décidé de reconduire les subventions aux associations selon les mêmes montants, sans oublier le développement des services à la population dans tous les domaines", a souligné M. le Maire, Fabien THIEME.

    Passé le propos liminaire du Premier magistrat, entouré pour l’occasion des membres du Conseil municipal : Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Bernard EVRARD, Virginie MELKI-TETTINI, Laurence MOREL, Francis BROUET, Elisabeth VAN-ACKER et Thérèse ZAOUI, place aux échanges avec les habitants.

    Vitesse et stationnement, entretien des routes, environnement, structures pour la petite enfance et questions sur la future voix verte - le boulevard urbain de 1,3 km qui reliera, à terme, la rue Jean Jaurès et le stade du Hainaut... : les discussions ont été riches.

    Le Brigadier-chef de la Police municipale a chiffré les interventions de cette dernière et rappelé qu’il ne serait jamais question d’impunité, s’agissant de la sécurité des administrés et de leur bien-être. Un moyen pour les habitants de se sentir en sécurité, d’être informés et prêts à voir évoluer leur quartier au gré de leurs besoins !

    Retrouvez ici l’intégralité du discours de M. le Maire


  • Succès sans précédent pour le Parcours du Coeur !

    Dimanche 1er avril, malgré le temps incertain, près de 200 participants ont répondu présents au Parcours du Coeur organisé par la Ville.

    Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ - entouré des élus du Conseil municipal, Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Jules CAILLARD, Virginie MELKI-TETTINI et Francis BROUET - a encouragé tous les marcheurs et salué "Le travail effectué par notre service des sports, car ces événements sont des moments de partage et d’échanges avant tout, on se dépense aujourd’hui pour une bonne cause, mais aussi pour sa santé qu’il est important d’entretenir".

    À leur retour, boissons et petits gâteaux ont été offerts aux participants qui ont ainsi pu recharger les batteries et découvrir les différents ateliers installés dans la salle Dumont : parcours sportif, volleyball géant, tir à l’arc, badminton, football...

    Mais... qui a laissé tous ces oeufs sur le terrain de foot ? Ce ne sont pas des oeufs ordinaires en plus, ce sont... des oeufs en chocolat ! 250 enfants se sont lancés sur le terrain pour tous les récupérer avant de se voir offrir par la municipalité, pour leur travail exemplaire, un lapin en chocolat ! Quel beau weekend de Pâques à Marly !


  • Championnat de la ligue Nord de Pétanque à Marly !

    Dimanche 1er avril, au Boulodrome Lekadir, 300 joueurs étaient réunis pour les championnats de la ligue Nord de pétanque, des catégories minime, cadet et junior.

    Une véritable foule était venue assister à cette compétition, observant les jeunes prodiges se départager au fur et à mesure des tours. Monsieur le Maire, Fabien THIEME, accompagné des élus Marie-Thérèse HOUREZ, Virginie MELKI-TETTINI et Francis BROUET, était venu saluer le Président du Club de Pétanque de Marly ainsi que les officiels, avant de faire le tour des terrains, constatant l’ampleur de l’événement.

    Étant en tête du classement, le Club de Marly recevra de nouveau à la fin du mois pour les prochaines qualifications. Le rendez-vous est donc donné si vous n’avez pas pu y assister ce weekend !


  • La Perdriole ouvre la chasse aux oeufs !

    Vendredi 30 mars, pendant que les enfants écoutaient une histoire, le lapin de Pâques est venu cacher ses oeufs dans toute la Perdriole ! Pour tous les retrouver, les parents étaient venus prêter mains fortes, ainsi que les élus à la vie municipale - qui représentaient pour l’occasion M le Maire, Fabien THIÉMÉ - Marie-Thérèse HOUREZ, Didier CAYEZ, Elisabeth VAN-ACKER et Emmanuelle BOUGUERRA !

    Dans les escaliers, sous la table, cachés dans les peluches et même sur le trampoline, tous les oeufs ont été retrouvés !

    Cette mission, rondement menée en famille a permis à tous les enfants de recevoir un petit panier équitable après cette chasse accompagnée d’un goûter bien mérité !


  • Vernissage et exposition des baptêmes de terre

    Vendredi 30 mars, au parc Jaques Brel, c’est une belle aventure artistique qui s’est terminée avec le vernissage des "baptêmes de terre".

    Réalisée en deux phases, avec la confection des masques en janvier dernier puis l’installation autour du Moulin Souverain du 26 au 30 mars, l’oeuvre gigantesque a été le symbole de la collaboration entre les élèves du Collège Alphonse Terroir, enfants et adultes de Marly et l’artiste plasticien Fred Martin.

    Ce projet s’inscrit dans le cadre du parcours "l’art dans les quartiers, les quartiers vers l’art " en collaboration avec l’Association le Printemps Culturel et porté par le Service Culturel de la Ville de Marly.

    Monsieur le Maire, Fabien THIEME - accompagné de l’adjointe à la politique culturelle, LAURENCE MOREL et de nombreux élus, Didier CAYEZ, Bernard EVRARD, Virginie MELKI-TETTINI, Christian CHATELAIN, Francis BROUET et Elisabeth VAN-ACKER - est venu saluer "La très belle collaboration entre le Printemps Culturel, l’artiste Fred Martin, qui permet d’avoir de nouveau dans ce parc une oeuvre culturelle à contempler. Je suis fier que les habitants de Marly et nos collégiens aient apprécié cet échange qui met encore une fois en avant la culture dans notre ville !"

    Chacun a pu ensuite découvrir, ou faire découvrir à la famille ou aux visiteurs, la multitude de visages exposés sur les butes du parc, entremêlés de branchages et semblants dégouliner sur l’herbe, pour ensuite prendre la pose. Une exposition éphémère encore visible dans le parc Jacques Brel !

    Retrouvez le discours de M. le Maire ICI


  • De nombreux messages de sympathie suite à la venue de Fabien GILOT

    Suite à la venue de Fabien GILOT à Marly, mercredi dernier, dans le cadre d’une conférence sur le thème "Sport & Management", de nombreux messages de sympathie ont été adressés au champion olympique et multiple médaillé mondial de natation, par des personnes n’ayant pu être présentes.

    Extraits :

    "C’est un honneur d’accueillir ici cet enfant de Denain, qui a su nous faire tant vibrer et nous émouvoir par ses exploits.
    (...) Notre pays a l’honneur d’accueillir et d’organiser les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Autant dire demain. Il est de notre responsabilité de faire de ces jeux une réussite et une grande fête populaire, ainsi qu’un tremplin pour le développement du sport pour tous, valides et handicapés."

    Michelle GREAUME - Sénatrice du Nord

    "Chers amis,

    Je suis sincèrement désolé de ne pouvoir être des vôtres aujourd’hui (...). J’en suis d’autant plus frustré que ce grand champion natif du Valenciennois, qui connaît le très haut niveau, a toujours été un homme accessible, soucieux de partager les valeurs du sport, dont il parle souvent comme d’une merveilleuse école de la vie."

    Laurent DEGALLAIX - Maire de Valenciennes
    Président de Valenciennes Métropole

    "M. le Maire,
    Cher Fabien,
    Chers amis,

    En raison d’autres engagements ce jour, je ne peux malheureusement être présent à vos côtés. Je tiens cependant à saluer Fabien GILOT, et à exprimer toute notre fierté pour ce champion originaire de La Porte du Hainaut, qui nous a régulièrement fait le plaisir de revenir parmi nous, comme ce fut le cas lors de l’inauguration du centre aquatique intercommunal de l’Amandinois, le 20 décembre 2013."

    Alain BOCQUET - Maire de Saint-Amand-les-Eaux
    Président de la Communauté d’Agglomération de La Porte du Hainaut


  • Fabien GILOT, champion olympique, champion du monde, champion d’Europe : une prestation remarquable sur le (...)

    Mercredi 4 avril, dans la salle du conseil de la mairie de Marly, le multiple médaillé olympique, mondial et européen de natation Fabien GILOT, a proposé une conférence-débat sur le thème du management et de la préparation d’un athlète : ou comment les techniques applicables à la gestion d’une équipe sportive de haut niveau peuvent être transposées dans le milieu professionnel, au sein des collectivités locales, dans les entreprises, etc.

    Il répondait ainsi à l’invitation de Monsieur le Maire, Fabien THIEME, qui avait eu l’occasion d’assister il y a quelques mois de cela à cette conférence et souhaitait pouvoir en faire bénéficier les Marlysiennes et Marlysiens et au-delà, les représentants des clubs et associations du Valenciennois et autres personnalités locales.

    Dans son propos liminaire, M. le Maire a tenu à remercier le champion de venir partager son expérience avec tous car "le sport est une merveilleuse école de la vie, et nous devons plus que tout encourager la jeunesse à poursuivre ses rêves de carrière au travers de grands champions comme toi".

    Un public nombreux et le soutien inconditionnel des absents

    Le Premier magistrat a également excusé plusieurs personnalités qui ne pouvaient malheureusement assister à cette conférence.

    Retenue au Sénat, Mme Michelle GREAUME, Sénatrice du Nord, a adressé au champion et à M. le Maire "[ses] salutations les plus cordiales". Président de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole et Maire de Valenciennes, M. Laurent DEGALLAIX était également excusé - malgré son intérêt bien connu pour le monde du sport -, de même que M. Alain BOCQUET, Président de La Porte du Hainaut et Maire de Saint-Amand-les-Eaux.

    Plusieurs autres messages de sympathie furent adressés à Fabien GILOT et à M. le Maire : comme celui de M. Pierre-Michel BERNARD, Maire d’Anzin, lui-même sportif accompli et fils de l’athlète Miche BERNARD, spécialiste de courses de demi-fond et de fond ; trois fois finaliste olympique en 1960 et 1964.
    Ou bien encore de Mme Renée STIEVENARD, Maire d’Aubry-du-Hainaut, "en déplacement ce jour-là" ou, enfin, M. le Sous-Préfet, Christian ROCK, "qui regrettait vivement de ne pouvoir participer [à un tel événement]".

    Autre message, plein d’éclat, que celui de M. Jean-Pierre GUILBERT, pour le Comité départemental olympique et sportif du Nord : "Merci Fabien pour ta présence et chapeau pour ta carrière. Si, individuellement, tu fais une excellente prestation, il faut avouer qu’elle fut brillante par équipe. En capitaine meneur d’hommes, fier de la France, j’ai en mémoire ce jour d’août 2012 ou toi et tes potes (je ne les nommerai pas, je ne suis pas une balance), vous avez mis le feu à la piscine de Londres (bien fait pour les Anglais). Je te revois avec les deux autres sur le plot de ligne d’eau alors que Yannick Agnel termine le relais. Mon cœur a vibré mais le vôtre : Aïe Aïe Aïe ! C’était du bonheur ! Ce charisme t’accompagnera à jamais (...), pour nous, gens du Nord ce moment est gravé à jamais".

    D’une somme d’individualités à la constitution d’une équipe soudée

    Après une vidéo retraçant les exploits du champion, Fabien GILOT prit le temps d’exposer son point de vue, expliquant comment il faut "se réinventer, se concentrer sur les valeurs humaines, et transformer un sportif individuel en membre d’une équipe pour réussir. C’est le fait de partager son savoir, d’apprendre à se connaitre pour trouver la motivation de chaque athlète qui fait que nous avons réussi même et surtout lorsque nous n’étions pas forcément favoris."

    Les questions dans la salle ont ensuite fusées sur une multitude de sujets auquel l’athlète a parfaitement répondu, donnant à certains des réponses et à d’autres de la motivation.

    A la fin de l’entretien, le premier magistrat remis à Fabien GILOT la médaille de la ville ainsi qu’un coffret de livres sur les deux Grands prix de Rome de Marly, avant de poser au côté du champion, entouré de tous ses fans !

    Retrouvez l’intégralité du discours de Monsieur le Maire ICI :


  • Renouvellement de l’agrément des centres sociaux de Marly

    Vendredi 30 mars, au Centre Social des Floralies, partenaires, financeurs et acteurs des centres sociaux de Marly, s’étaient retrouvés autour de Monsieur le Maire, Fabien THIEME, de la Première Adjointe, Marie-Thérèse HOUREZ, des adjoints et conseillers, Virginie MELKI-TETTINI, Alain MAMOLO, Emmanuelle BOUGUERRA et Francis BROUET pour valider le renouvellement de l’agrément et des projets du centre social.

    Avant les appréciations des différents interlocuteurs, le Premier Magistrat a tenu à intervenir et dire combien les centres sociaux, implantés au cœur des quartiers, sont importants pour les familles. "Les centres sociaux sont des leviers de la politique familiale et sociale, de l’animation de la vie sociale. Ce service contribue à faciliter l’intégration des familles dans la vie collective et citoyenne. Sur la ville de Marly nous avons la chance d’avoir 2 centres sociaux, et nous devons tout mettre en oeuvre pour les conserver malgré les baisses de dotations qui pénalisent ces associations. Le quartier des Floralies ne cesse de s’épanouir grâce à ce centre, et avec les 100 millions d’euros à investir sur 10 ans pour le quartier de la Briquette, le Centre Social de la Briquette pourra continuer son influence bénéfique sur un tout nouveau lieu où primera le vivre-ensemble".

    Retrouvez l’intégralité du discours de Monsieur le Maire ICI


  • Sport de masse et milieu professionnel : Fabien Gilot en conférence exceptionnelle à Marly, demain mercredi

    On ne présente plus le champion de natation Fabien Gilot : triple médaillé aux Jeux olympiques, multiple champion du Monde en grand bassin (3 Or, 2 Argent et 4 Bronze) et petit bassin (2 Or, 1 Argent et 1 Bronze), et champion d’Europe en grand bassin (3 Or, 3 Argent et 3 Bronze) et petit bassin (1 Or, 1 Argent).

    Ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que Fabien Gilot s’est lancé, ces dernières années, dans une nouvelle carrière : diplômé en Management, il propose en effet des conférences où il met en parallèle sport de masse, compétition et… milieu professionnel.

    Demain, mercredi 4 avril, il sera à Marly pour une conférence exceptionnelle à destination du grand public : il y fera part de ses expériences et méthodes mises en place dans le milieu sportif, adaptées au milieu professionnel.

    Représentants des associations marlysiennes et au-delà, du Valenciennois, chefs d’entreprises ou chefs d’équipes ou toutes autres personnes intéressées par ce sujet passionnant sont conviés à partir de 11h en salle du Conseil municipal (place Gabriel Péri à Marly).

    Dans la Voix du Nord du 03/04/2018 :

    Le nageur Fabien Gilot, conférencier en management mercredi

    Il a nagé à Athènes, Londres, Pékin, Rio, dans le monde entier. Licencié au Cercle des nageurs de Marseille, Fabien Gilot, champion olympique du 4 x 100 m nage libre, médaillé d’argent en individuel ? est un gars de chez nous, né à Denain en 1984.

    Il avait prévu sa reconversion et obtenu un master 2 en management des organisations sportives. Il a laissé maillot de bain et lunettes, troqué pour le costume et la mallette. Intervenant conférencier dans les entreprises sur des thèmes tels que fédérer un groupe, se réinventer, gagner et surtout perdurer, il a été recruté par un grand groupe pour devenir agent général d’assurances. Entre son cabinet professionnel dans le Sud-Ouest et ses fonctions à Paris au sein du Conseil national du sport, et dans la commission des athlètes de haut niveau du Comité olympique français, son emploi du temps est bien chargé. Il trouve néanmoins le temps de revenir régulièrement dans son Nord natal.

    Fabien Gilot sera ce mercredi 4 avril à Marly pour une conférence où il sera question de management sportif, collaboratif, corporatif. « Ne pas s’asseoir sur ses compétences, chercher à évoluer et aller vers l’excellence », le champion fera le parallèle entre le monde sportif et la gestion d’entreprise.

    Le 4 avril, à 11 h, salle du conseil municipal place Gabriel-Péri


  • L’AASPPG fête ses 20 ans !

    Ce jeudi 29 mars, à la Salle des Fêtes, le comité de l’AASPPG (Association des Anciens Salariés de PPG) s’était réuni, aux côtés de Monsieur le Maire, Fabien THIEME et de l’Adjointe à la Politique Culturelle, Laurence MOREL, pour tenir leur assemblée générale.

    L’AASPPG, ayant pour but principal de se regrouper pour avoir les meilleurs tarifs de mutuelle et d’organiser des sorties et voyages s’est, depuis 2 ans, ouverte aux personnes extérieures et a en plus décidé de donner davantage de vie à son association avec un club de couture et de vélo à son actif !

    Ravis de tous se retrouver aujourd’hui, les membres ont célébré également les 20 ans d’existence de leur association, autour d’un déjeuner, animé par le groupe "Top 5" de Laurence, Raymond et Bernard.

    Le Premier Magistrat prit la parole quelques instants pour saluer les adhérents de L’AASPPG "Les associations telles que la votre sont d’autant plus importantes qu’elles aident à s’assurer un avenir mais aussi un présent heureux".


Samedi 28 avril, venez au Forum des Agences d’Emploi organisé à Marly !

La Ville de Marly et Pôle Emploi s’associent pour vous proposer ce Forum pour l’emploi, samedi 28 avril 2018 de 9h à 13h à la Salle Aragon (1, rue de Champagne à Marly).

Soirée Orientale Couscous

Une idée ? Un Projet ? Pensez à la Bourse Initiative Jeunesse pour le réaliser !

Téléchargez le règlement ICI

Tu as entre 6 et 12 ans ? Tous les mercredis, viens faire un MAX d’activités sportives avec l’Ecole Municipale des Sports de Marly !

Les inscriptions sont ouvertes pour Marly Sport Vacances !

Ouverture des inscriptions pour les prochaines Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes

Les vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 octobre 2018 se déroulera un nouvelle édition des Portes ouvertes des ateliers d’artistes, organisée par le Département du Nord. Une occasion, pour de nombreux artistes, de présenter à un large public leurs créations artistiques.

Les inscriptions auront lieu du 11 avril au 13 mai 2018 sur le site internet : http://poaa.lenord.fr

Conditions d’inscription :
- Exercer une activité dans le domaine des arts plastiques ou visuels et réaliser des créations uniques.
- Disposer d’un atelier individuel ou collectif et pouvant recevoir des visiteurs.
- Accueillir personnellement et gratuitement les visiteurs.

Informations : 03.59.73.81.77

Photo : « Swan Cazaux - Non Lieu »

RAPPEL ECO-GUIDE


La collecte des déchets verts initialement prévue mardi 1er mai 2018 est avancée au samedi 28 avril 2018.

Balayage des voiries

Inscrivez vos enfants pour les mercredis récréatifs et les vacances !

Téléchargez ICI les fiches d’inscription

Les beaux jours arrivent, venez au repas barbecue du 4 mai !

La Fête des Voisins arrive !

Rapport d’étude sur la qualité de l’air réalisée à Marly

Retrouvez les résultats de l’étude complète Marly 2016-2017 ICI http://www.atmo-hdf.fr/joomlatools-...

Inscriptions à l’École de musique 2018/2019

Préinscriptions du 14 mai au 15 juin inclus aux horaires suivants :

- Lundi - Mardi - Jeudi - Vendredi de 14h30 à17h45

- Mercredi de 9h à 10h45 et de 14h à 17h45

Documents à fournir lors de la préinscription :
- Photo récente pour les nouveaux,
- justificatif de domicile pour les Marlysiens,
- attestation d’assurance responsabilité civile 2018/2019,
- derniers diplômes musicaux pour les nouveaux.

Télécharger :
- la fiche d’inscription
- la fiche sanitaire de liaison

Inscriptions scolaires

Pensez dès à présent à l’inscription de vos enfants à l’école, n’attendez pas la rentrée scolaire !

Prière de vous rapprocher du Service Éducation de la Mairie.

Tout savoir sur les modalités et les pièces à fournir ICI :

Nouveau à Marly : n’hésitez plus à entretenir vos cheminées à des tarifs préférentiels pour les Marlysiens !

téléchargez ICI la fiche d’inscription :

DEVENEZ AMBASSADEUR DES VOLONTAIRES DE LA COUPE DU MONDE FÉMININE DE LA FIFA, FRANCE 2019™

Vous avez envie d’être l’ambassadeur du programme volontaires de Valenciennes, ville hôte pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™ ? Nous attendons votre candidature !

Où postuler ?
mondial2019@valenciennes-metropole.fr

Comment faire ?
Envoyer un e-mail de motivation avec photos de vous. Expliquez-nous ce que représente le volontariat pour vous et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

Plus d’infos : http://www.valenciennes-metropole.f...

Séjour de printemps aux Grangettes

Les ateliers parents enfants de la Ludothèque

Venez partager des moments privilégiés avec vos enfants un mercredi sur deux de 9h30 à 11h30.

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - MARS 2018

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - FÉVRIER 2018

INFORMATIONS DE L’ASSURANCE MALADIE DU HAINAUT - JANVIER 2018

Télécharger ICI le dépliant du bilan de santé :