Accueil > Municipalité > Valenciennois : La Briquette/Marly cherche ses nouvelles briques… (...)

Valenciennois : La Briquette/Marly cherche ses nouvelles briques… ?

Article publié dans Va-infos.fr le 7 juin 2018 :

Dans le cadre de la visite de Marly par Christian Rock, le nouveau Sous-Préfet de Valenciennes, l’accent fut porté sur la situation du quartier de la Briquette, en attente d’un futur ANRU II…( visuel barre d’immeubles à détruire sur Marly).

Christian Rock : « Je suis optimiste pour le dossier ANRU 2 de Marly »

Dire que l’état de vétusté des collectifs de logements sur la Briquette/Marly est scandaleux n’est pas une vue de l’esprit. Après quelques vestiges détruits du coté d’Anzin, cette cité est sans doute un des plus anciens témoignage de la folle urbanisation inhérente au développement industriel du Valenciennois, et notamment de la sidérurgie concernant le quartier de la Briquette.


Collectif prévu pour la destruction

Si à maintes reprises, le train oublié de l’ANRU par l’ancien locataire du fauteuil majoral de Marly a été dénoncé, il ne faut pas se cacher derrière le passé, car l’existence d’un habitat indigne est une réalité sur le quartier de la Briquette à Marly. Une autre réalité est celle de la perception d’un loyer pour un habitat aussi vétuste, ce n’est pas glorieux, ni pour les élus, ni pour le bailleur social, ni pour l’Etat de proximité… ! Inutile de vérifier l’efficacité énergétique…, la caméra thermique doit être « Rouge » de honte !

Sensible à la mobilisation des acteurs locaux

Dans cette optique, les élus du territoire, mais également les services de l’Etat, sont passés à l’action dès la connaissance de la nouvelle enveloppe urbaine d’Etat, le très prisé NPNRU (Nouveau Plan National de Rénovation Urbaine).

En effet, un entrevue décisive pour la présentation du projet global, plus simplement baptisé ANRU 2 dans le Valenciennois, s’est déroulée le 14 mai dernier. « La commission de l’ANRU fut très sensible à la mobilisation de tous les acteurs du territoire. Je suis (très) optimiste pour le dossier ANRU 2 de Marly. Il est en bonne voie », souligne Christian Rock, le Sous-Préfet de Valenciennes.

A cette occasion, de nombreux maires, répartis sur les deux EPCI, le Président de Valenciennes Métropole, Laurent Degallaix, mais également les services de l’Etat, le Sous-Préfet, et bien sûr l’inspection académique était au rendez-vous. « L’inspectrice m’a impressionné, elle a vraiment très bien défendu ce dossier », lâche Fabien Thiémé, l’édile de la commune.


Visite sur le site de la Perdriole

Selon le Sous-Préfet de Valenciennes, la réponse « sera connue sans doute fin de l’été où au plus tard en septembre. J’apporte le même soutien à ce dossier que mon prédécesseur. Je suivrai également l’autre dossier sur le comblement sous-terrain de certains quartiers. Enfin, le prochain boulevard urbain devait structurer la circulation dans ce secteur (voie ferrée devant le Stade du Hainaut) », conclut Christian Rock.

Le programme en question

Si un 1er plan ANRU, de rattrapage, a permis la réalisation de 45 logements neufs. Cette fois, nous parlons de la destruction de 150 à 160 logements pour une construction de 90 logements. Ensuite, d’autres collectifs plus récents sur la Briquette sont ciblés pour une réhabilitation lourde, notamment du coté de la Place des Vosges. Cela concerne 240 logements au total sans oublier des équipements publics comme une école au cour de ce quartier rénové. « C’est le dossier du siècle », lance Fabien Thiémé… en cas de succès ! Un projet chiffré à hauteur de 100 millions d’euros sur 10 ans, voire plus !


Collectif prévu pour la réhabilitation

Dans le cadre de la réalisation de la ligne 1 du tramway de Valenciennes au Mont Houy, ce tracé a traversé véritablement le quartier de la Briquette Valenciennes/Marly, tout comme le Pôle de loisirs associé. De facto, cette donnée urbaine fut sanctuarisée par le SCOT du Valenciennois en juillet 2014 « avec une obligation de densification urbaine autour d’une voie de tramway », souligne Arnaud Bavay, le DGS de Marly. Et plus particulièrement à proximité d’une station d’où, parfois, une spéculation immobilière sur certains secteurs du Valenciennois durant la réalisation des différentes lignes du tramway… !

Et toujours du logement

Cette visite de la commune est passée par la Perdriole pour l’illustration de la politique Petite Enfance, mais également la Maison des Associations attenante au quartier Nungesser, proche du Stade du Hainaut. Un nouveau quartier annoncé à 620 logements au lancement du programme, ce dernier « sera bouclé avant la fin du mandat, mais à hauteur de 550 à 580 habitats. Un projet a été abandonné compte tenu de son éloignement », explique Bernard Evrard, adjoint en charge des travaux et de l’urbanisme.

Marly rêve définitivement d’un avenir en briques neuves… !

Daniel Carlier


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact