Accueil > Municipalité > Première réunion publique sur la carrière souterraine du chemin (...)

Première réunion publique sur la carrière souterraine du chemin Vert

Mercredi 13 juin, en Salle du Conseil municipal, Monsieur le Maire, Fabien THIÉMÉ et son conseil, avaient convié les habitants du vieux Marly concernés par le problème des carrières souterraines à une réunion d’échanges encadrée par les bureaux d’études INERIS et VALÉTUDES.

"La carrière souterraine de la rue du chemin Vert fait l’objet d’une surveillance attentive depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, INERIS (Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques), a effectué une série de repérages, destinés à évaluer l’état de ces carrières et leur évolution. Suite à ces études, nous avons donc décidé de réaliser la mise en sécurité du domaine public par comblement des vides, sous les chaussées et trottoirs des trois rues concernées, et de donner la possibilité aux riverains, qui souhaiteront réaliser les travaux de comblement sous leurs habitations, de se rattacher à cette opération."

Après le propos liminaire du Premier Magistrat, les riverains ont pu constater l’étendue et la diffusion de la carrière grâce à une projection en 3D du terrain, réalisée par INERIS et VALÉTUDES, ainsi qu’à une cartographie des zones à risques.

Les habitants ont alors pris la parole, échangeant des questions principalement centrées sur le coût des futurs travaux de comblement et sur les modalités d’intervention du fond BARNIER. Ce fond de prévention des risques naturels majeurs prévoit une indemnisation à hauteur de 30 % maximum du montant des travaux pour les particuliers, et de 50 % maximum pour les collectivités.

"Les études de la carrière n’étant pas encore terminées, chacun sera contacté directement en temps et en heure avec une évaluation précise et personnalisée du coût des travaux." rappela Monsieur le Maire. "L’emprunt de 1,5 M€ inscrit au budget 2018 a été négocié également pour contribuer aux travaux de comblement sur le domaine public, car votre Municipalité souhaite être à vos côtés dans ce combat. J’annonce par ailleurs mon intention de saisir l’État pour dénoncer un traitement positivement inégalitaire pour les particuliers, victimes de ces carrières souterraines."

Le Premier Magistrat conclut alors la réunion sur des paroles rassurantes : "Nous le savons, c’est un dossier délicat, un combat difficile, mais nous le mènerons tous ensemble. La Ville est à vos côtés."

Portfolio


Plan du site | Mentions légales | Espace privé | Contact